Le Percolateur

  • Search:
    • dé Coup de dé :
  • Connexion / Admin





 
 

Heuristique et Sémiologique

 

Épistémologie différentielle

Filed under: Invention,Webzette n°28 — Author : — 3 Aug 2009 —

Dans ” Le système de Leibniz et ses modèles mathématiques” Michel Serres montre que le monde monadique (celui de Leibniz) obéit à cinq conditions nécessaires :
1)- La densité, le plein (qu’il oppose à la vacuité). Exemple ; la biologie des emboîtement infinis est plus expressive que la technologie des automates…”Ce qui différencie une machine et un vivant, soutenait Leibniz, c’est qu’une partie de la machine est vraiment une partie tandis qu’une partie de l’organisme est encore un organisme, et même une partie de cette partie et ainsi de suite à l’infini” Ce qui veut dire qu’un organisme reste total dans ses moindres parties , une machine n’est totale que comme résultante de ses propres éléments
2)- La diversité (opposée à l’uniformité) où la physique des monades (toutes différentes) est plus réelle que celle des atomes identiques.
3)- Le changement est continu et graduel.
4)- La qualité est privilégiée; La géométrie des points de vue est plus fidèle que la géométrie métrique.
5)- la qualité est intrinsèque, L’intériorité se substitue à l’extériorité, l’agrégat, le composé est “tntimisé”. D’où la réciprocité de ces deux propositions : tout corps est animé et toute âme est incorporée, partout et toujours. (Apparition du calcul différentiel et de la notion de complexité)
Á partir des thèses de Leibniz, Gabriel Tarde, plus tard, énonce le principe de” la préexistence des possibles” ou ” Principe de la différenciation ontogènique” selon lequel “l’être particulier apparaît”. Gabriel Tarde, plus philosophe que sociologue (en l’occurrence), pose les bases d’une véritable philosophie de la différence. Il semble même ouvrir une porte à Derrida en écrivant ” La différence va différant” ! ! Pour Freud le caractère différentiel est une marque propre aux phénomènes du subconscient. Gilles Deleuze avance que”la différence et la répétition ont pris la place de l’identique et du négatif, de l’identité et de la contradiction”……..
L’épistémologie de la différence servira dès lors de moteur et de référence aux sciences mathématiques, physiques et humaines.
Á ce sujet, je ne peux que conseiller la lecture de Ontologie de la Différence, une exploration du champ épistémologiques” de Jean Milet, aux éditions Beauchesne,(2006) ouvrage savant, certes, mais de lecture passionnante (dans les très bonnes librairies)

© Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS -
Lyon - http://www.lepercolateur.info/ - Date d´édition: 2017-12-17 20:25:57 -

© Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS - Lyon (http://lepercolateur.info/) - 2008-9 v4_3
Autre publication (percolation hebdomadaire) : Le Webdo Perco.
- 0.31 secondes - W3C