Le Percolateur   Heuristique et Sémiologique

La WEBZETTE de l’ECRITURE : de la TRACE au TEXTE :

Invitation à l’interferrance

(Entrée directe pour les habitués et abonnés de la percolation heuristique… qui ont déjà lu cette intro duction.)

A l’intersection de la sémiologie, de la grammatologie et de la médiologie, l’écriture et le texte comme sources de plaisir, de jouissance et comme outils de création conceptuelle. Langage, lectures croisées au service de la créativité, de la découverte et de la connaissance.

PERCOLATION=adduction+induction+transduction+production.

Le percolateur est une machine heuristique. C’est un processeur métaphorique et sémaphorique qui recueille en son couloir les fluences textuelles hétérogènes qui lui adviennent par fragments de l’antérieur et de l’extérieur.

La croisée

A la croisée de ce qui s’enchaîne et de ce qui se trame, du diachronique et du synchronique, le percolateur soumet les fragments à l’interprétation et à la connexion.

Au terme de la traversée des strates et plis où les fragments constituent alternativement et aléatoirement le milieu poreux de circulation sinueuse et d’imprégnation mutuelle, dans ces entrelacs fractals et labyrinthiques le percolateur compose et produit un texte riche de sa complexité, novatrice et si possible jubilatoire.

Le moteur du percolateur est activé par l’énergie produite par la différence de pression entre l’amont du “tout a été dit” et l’aval du vide aspirant de notre ignorance, par la tension entre l’immergence en ce temps et l’émergence de la singularité.

Au RISQUE de la RENCONTRE FORTUITE et de la DECOUVERTE EPIPHANE, à la croisée de ce qui s’enchaîne et de ce qui se trame.


Tire la chevillette et la bobinette cherra

ENTREE…

“Le percolateur” est un site personnel de Gilbert François, Lyon.

Actu

Notes de lecture, corbeille de glanes :

Mercredi 05 août 2009 Les découvertes de la science ne créent rien à partir de rien; elles combinent, relient, intégrent des idées, des faits, des holons intellectuels, qui existaient déjà mais qui n’avaient pas de rapport entre eux. Ce croisement, qui peut être une autofécondation dans un seul cerveau, semble être l’essence de la créativité et justifier le terme de « bissociation »“.Arthur Kœstler.(1978)

Dimanche 02 août 2009. “Seules des paroles qui marchent, passant de bouche en bouche, légendes et chants, dans l’enclos du pays, tiennent le peuple en vie.” Grundtvig, cité par M. de Certeau dans ‘L’invention du quotidien” (Folio).

Mercredi 29 juillet 2009 Le percolateur, comme tout filtre, impose au liquide son hétérogénéité, l’hétérogénéité de ses pores, ce qui signifie que le liquide passe et ne passe pas, coule ici et ne coule pas là : et il en va de même pour le temps. Eric Fiat ‘Réflexions sur le temps qui passe” (Sur la toile)

Dimanche 28 juillet 2009.Si le philosophe ne veut point dépeindre l’être mais le passage, c’est que le passage acquiert statut ontologique. Dès lors ce qui sert à passer d’un point à un autre devient le fondement même de l’être comme de la pensée“. Jean-Marie Auzias, “Michel Serres, philosophe occitan” édité par Fédérop-Jorn en septembre 1992.

Jeudi 23 juillet 2009. “… Le sang qui brille aux lèvres qui se rendent, les derniers dons, les doigts qui les défendent …” Paul Valéry Charmes dans “Le cimetière marin”

Samedi 18 juillet 2009. “La cellule, pourvue de sa forme hexagonale canonique, est l’image d’un tout fermé sur lui-même. Mais du tissu, c’est l’image d’une continuité où toute interruption est arbitraire, où le produit procède d’une activité toujours ouverte sur la continuation”. Georges Canguilhem, “La connaissance de la vie” Vrin 1965

Mercredi 15 juillet 2009.Exister c’est différer. Il faut partir de là et se défendre d’expliquer cela, à quoi tout se ramène, y compris l’identité d’où l’on part faussement.” Gabriel Tarde, “La variation universelle “. Maloine 1874.

©2007-9 http://lepercolateur.info - v4_3 - Autre publication : Le Webdo Perco (percolation hebdomadaire)