Le Percolateur

  • Search:
    • dé Coup de dé :
  • Connexion / Admin





 
 

Heuristique & Sémiologique

 

Anarchitectonicité.(an, archie, texte, technique, architectonique, tectonicité, technicitoyenneté,…)

Filed under: Verbe,Webzette n°24 — Author : — 5 Nov 2008 —

Selon la théorie générale, le processus sémiotique provient de la rencontre d’ensembles signifiants avec des contenus de signification. Plus précisément, la sémiosis naît du rapport entretenu entre deux types de formes co-présentes : l’une organisant les expressions signifiantes et l’autre, plus abstraite, organisant les contenus signifiés. En ce qui a trait spécifiquement à la sémiotique de la construction, de l’élaboration créatrice des ensembles physiques ou sociaux, ils accèdent pour tout ou partie aux rôles de signifiants par la sélection qui est opérée lors de la mise en relation avec des contenus de signification. Il se produit alors une double segmentation, celle du continuum des ensembles physiquement constitués et celle du continuum de signification porté par eux et articulé avec eux. Ces deux segmentations co-occurrentes s’effectuent par l’inscription syntaxique et dans la composition complexe et paradigmatique d’un effet de sens ontologique ou épistémologique.
En référence à cette théorie, une question est à poser tout d’abord pour construire, à un premier degré de complexité, une « sémiotique systémique » qui serait syncrétique de ces deux constitutions physiques et de leurs contenus de signification associés. Cette façon de procéder se considèrerait sur le plan unitaire des contenus de signification et sur la disparité des plans des expressions manifestes en présence, celui de la tectonique du croisement aléatoire, de la rencontre, (voire de la contestation, du refus) d’un pouvoir, d’un ordre, d’une intention, d’une loi sous-jacente et d’un projet, d’un libre-arbitre. Ces deux physiques, en conjonction indissociable et permanente dans l’espace-temps sociétal, se caractérisent chacune par une substance spécifique, manifestant l’organisation de la forme particulière, inscrite dans leur propre matière. Cette forme n’est pas nécessairement visible ; elle est alors seulement engrammée dans cette matière, ne relevant ainsi que d’une grammaire. De plus, lorsqu’il est question de la pluralité des composantes d’un texte, d’un milieu de vie, englobé dans une structure cette matière est diverse comme indiqué Il s’agit donc de systèmes de formes distincts, opérant dans des ordres de matière séparés et responsables de la diversité des substances qui en sont la manifestation plurielle.
L’approche sémiotique consiste à intégrer en une même modélisation cognitive les formes d’organisation distinctes d’ensembles signifiants tectoniques et hétérogènes. Elle met ainsi en cause la pertinence des deux modes de l’orthogonalité et de la perspectivité qui caractérisent l’ observation élaborée, médiate.L’approche sémiotique ne considère pas séparément les expressions manifestes de ses composantes Elle s’intéresse davantage à leur mise ensemble par co-présence active de celles-ci au sein d’un même organisme pour assurer son fonctionnement selon sa destination programmatique première. Il importe de constater qu’il s’agit seulement d’une conjonction de fonctionnalités qui sont disponibles pour assumer des fonctions sociales, pragmatiques, textuelles ou symboliques..et peut-être aussi ludiques ! ! ! On peut aussi se rendre sur percolexique 3, afin de se persuader du sourire sous-jacent ! ! !

Mots clés :
 

 

© Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS -
Lyon - http://www.lepercolateur.info/ - Date d´édition: 2020-08-12 19:39:27 -

© Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS - Lyon (http://lepercolateur.info/) - 2008-9 v4_3
Autre publication (percolation hebdomadaire) : Le Webdo Perco.
- 0.15 secondes - W3C