Webdo Perco : percolation hebdomadaire

Ce site en annexe du “percolateur” ne prétend à l’exhaustivité, ni à l’autorité mais simplement à une curiosité vagabonde dans cette “bribiothèque” de notre époque, ces “bouts écrits”, ces fragments, ces éclats de Vérité voire ces coups de gueule. Kaléidoscope ou Patchwork. Du tabulaire forcément lacunaire.

  • August 2009
  • July 2009
  • June 2009
  • May 2009
  • April 2009
  • March 2009
  • February 2009
  • January 2009
  • December 2008
  • November 2008
  • October 2008
  • September 2008
  • August 2008
  • July 2008
  • June 2008
  • May 2008
  • April 2008
  • March 2008
  • February 2008
  • January 2008
  • December 2007
  • November 2007
  • October 2007
  • September 2007
  • August 2007
  • July 2007
  • Dans tout Percolateur il y a un Clepsydre..

    Mais le Clepsydre, parce que Maître et Mètre du temps, est un Percolateur.


    Voir le Percolexique n°1


    et le Percolexique n°2

    31 May 2008 — Lien unique

    dé  Webd'azard

    Mathématique de l’égalité et des proportions ! ! ou la comptabilité de l’horreur ! !

    C’est une erreur”, s’est indigné Israel Guttman, historien et responsable de Yad Vashem [mémorial central de l’Holocauste, construit à Jérusalem], pour qualifier le monument à la mémoire des victimes homosexuelles du nazisme édifié dans le centre de Berlin à proximité d’un autre mémorial, celui dédié aux victimes juives du nazisme, ..
    “Pendant des années, j’ai cru que les Allemands avaient bien compris l’atrocité des crimes qu’ils avaient commis durant l’Holocauste. Le site choisi pour ce mémorial est abominable. L’idée que les visiteurs puissent en déduire que les souffrances infligées aux homosexuels ont été d’une gravité comparable à celles infligées aux Juifs est scandaleuse. Les proportions doivent être gardées”, a-t-il déclaré. Lu dans le Courrier International.

    Clés :
    30 May 2008 — Lien unique

    Collaboration, coopération, fusion,..? Rhizomatique !

    ‘Les mllle plateaux” le livre-culte de Deleuze et Guattari, (ed de Minuit,1980) est co-signé, mais ce n’est pas un livre à “quatre mains” ni un hyper-texte mais bien plus un livre “à deux cerveaux”,”à deux pensées”. La pensée chemine sur le mode du rhizome. Le sens émerge à l’entredeux. La complexité s’élabore par boucles de rétroaction et hiérarchies enchevêtrées. Que se passe-t-il lorsque une oeuvre est l’occasion et le produit d’une confrontation entre pratiques multiples, relevant de genres différents? Comment décrire les actions, interactions, corrélations, rétroactions qui tissent l’identité de l’oeuvre en même temps qu’elles soulignent la singularité des mouvements qui la composent, sa percolation.

    29 May 2008 — Lien unique

    Solidarité.

    Emmanuel Terray dans ‘Face aux abus de mémoire” (Actes Sud 2006) à propos de la Solidarité Humaine face aux abus de mémoire, cite John Donne : ” « Aucun homme n’est une île, un tout, complet en soi ; tout homme est un fragment du continent, une partie de l’ensemble ; si la mer emporte une motte de terre l’Europe en est amoindrie, comme si les flots avaient emporté un promontoire, le manoir de tes amis ou le tien ; la mort de tout homme me diminue, parce que j’appartiens au genre humain ; aussi n’envoie jamais demander pour qui sonne le glas : c’est pour toi qu’il sonne »

    Clés :
    29 May 2008 — Lien unique

    Savants soyez sérieux !

    On ne demande plus guère: «Qu’est-ce que le texte? » Ce qu’on voit, ce sont des textes, et des chercheurs qui y consacrent leurs travaux. Les perspectives qui rassemblent et différencient ces textes, ce sont les interprétations construites sur eux ou par eux. Mais le constat tout empirique qu’il y a des pratiques, ou des métiers de l’interprétation, et des objectifs, ou encore des intérêts qui guident les interprètes, ne conduit pas à l’éclatement des sciences humaines et au relativisme du savoir. On peut affirmer qu’à travers les textes nous construisons des connaissances du monde, certes marquées et schématisées,mais pas pour autant fictives. Historiens, épistémologues, linguistes et littéraires se rencontrent dans cette conviction. Chacun réfléchit sur son travail, et sur les voies transversales qui le relient aux autres: à travers les spécificités, se dessine la croisée des disciplines textuelles en ” percolation”. Si l’on imagine les difficultés, les incertitudes des interprétations et de la transmission des textes grecs jusqu’à nos jours, on comprend mal la violence qu’Aristote provoque, aujourd’hui dans le milieu scientifique ! ! Voir les réactions à l’édition du livre sur : “Aristote au Mont Saint-Michel” de Sylvain Gouguenheim.

    25 May 2008 — Lien unique

    Inquisition ! ou l’échec des savants.

    L’ouvrage “Aristote au Mont Saint Michel” est l’objet d’une condamnation sans appel de l’Université. Les feux de l’autodafé s’allument ! !
    Il est rare qu’une recension fasse scandale. Surtout dans le monde discret des chercheurs en histoire médiévale. La publication, il y a quelques semaines, dans un grand quotidien national, d’une critique dithyrambique d’Aristote au Mont Saint-Michel. Les racines grecques de l’Europe chrétienne de Sylvain Gouguenheim, a pourtant mis le feu au poudre. L’ouvrage a pour but premier de réviser et de minorer l’apport de la culture islamique à l’Occident médiéval, notamment concernant la question de la transmission des textes grecs. La communauté des historiens réagit vigoureusement à ce livre polémique. À l’heure actuelle, une pétition condamnant le livre est signée par des centaines d’entre eux, et les tribunes se succèdent dans les journaux….( extrait deLa REVUE Internationale des LIVRES & des idées”)
    Ce qui nous étonne, nous, lecteurs, questionneurs, avides de débats intelligents et sérieux, c’est la violence de l’attaque, où est la “dispute” sereine, la”querelle des idées.? Déception.

    Clés :
    24 May 2008 — Lien unique

    Philosophie française et culture scientifique

    Extrait d’un entretien du philosophe Jean-Pierre Dupuy avec la revue “Esprit”, 2007.”La philosophie politique française est pour l’essentiel restée étrangère à cette mutation de l’action. Depuis Sartre au moins, le bon intellectuel hexagonal non seulement ne connaît rien à la physique ni à la chimie, est parfaitement ignorant des principes de fonctionnement d’une centrale nucléaire ou d’un ordinateur, ne comprend rien à la théorie économique, mais il ne lui déplaît pas de s’en vanter ! Cette inculture crasse le condamne désormais à l’impuissance. Toutes les questions qui font aujourd’hui les gros titres du débat intellectuel et politique doivent être posées et traitées à nouveaux frais, dans le cadre d’une philosophie morale et politique qui donne à la nature et à la technique une place centrale.” Et pourtant le technologisme pourrait bien être un Humanisme ! ? Nous avons dans ces colonnes évoqué cette question de l’arbitraire de la séparation, avec Michel Serres : “Nos institutions n’ont pas su prendre et comprendre ce tournant. À partir du Moyen Âge, la philosophie universitaire s’est divisée en deux camps: celui de la tradition et celui de la raison. L’université américaine a choisi la raison, l’université européenne a préféré la tradition. L’université a créé l’étrange catégorie d’ignorant cultivé.”

    Clés :
    24 May 2008 — Lien unique

    Le cahier de Vacances Philo.

    Partir en vacances avec Socrate, Descartes, Nietzsche et les autres ?
    Un must estival !
    Exercice d’assouplissement mental façon “cogito” au lever ; conversation maïeutique ou dialectique au déjeuner ; philo politique, morale ou esthétique après la sieste ; plus quelques quizz, QCM, exercices épistémologiques ou métaphysiques, le soir venu, à l’heure de l’apéro…
    Lycéens ou retraités, ce cahier de vacances vous permettra d’apprendre, de réviser et au besoin… d’épater.

    Auteurs : Sophie Fromager, Patricia Laporte. Èditions du CNRS.

    Clés :
    23 May 2008 — Lien unique

    “Œuvres de Claude Lévi-Strauss” à la Bibliothèque de “La Pléiade”

    Alliant le classicisme du style et la modernité de la méthode, l’œuvre de Claude Lévi-Strauss est à la fois pensée du monde, expérience de soi, et expérience sur soi. « Pourquoi et comment devient-on ethnologue ? » « Qu’est-ce qu’un style ? » « Que peut-il y avoir de commun entre un oiseau – l’Engoulevent –, l’art de la poterie, et la jalousie conjugale ? » En quoi la mythologie indienne a-t-elle favorisé la conquête de l’Amérique par l’homme blanc ?… Questions surprenantes, mais qui sont pourtant à la source des enquêtes menées par Lévi-Strauss. Le ton est donné. dirait-on, si de telles catégories pouvaient rendre compte de la singularité de son propos. Son œuvre relève à la fois de la science et de la littérature, chez Lévi-Strauss, le cloisonnement n’est pas de mise, et le penseur fait « flèche de tout bois ». Ainsi le souvenir d’un tableau de la Renaissance sert-il de point de départ à une théorie de la structuration du sensible. Ainsi peut-on retrouver Totem et tabou dans un mythe jivaro. Ainsi la métaphysique bororo éclaire-t-elle d’un jour nouveau la figure de notre Père Noël. Lévi-Strauss est à la recherche de correspondances , au sens baudelairien du terme, entre l’esprit et sa manifestation matérielle. Il met en scène les affinités qu’il perçoit entre les différents objets, le fil caché qui les relie. (Présentation de Gallimard)

    22 May 2008 — Lien unique

    Capital cognitif.

    Pourquoi parlons-nous actuellement de capitalisme cognitif ? Parfois j’ai l’impression que l’association de ces deux mots présente le caractère blasphématoire de l’amalgame contre nature de la connaissance, de la noblesse de l’intelligence et de l’argent, vous savez de cet argent qui salit tout ! En fait je crois qu’il y a dans ce rapprochement un aspect métaphorique et linguistique important : à l’instar du capital les savoirs s’échangent, se transmettent, s’acquièrent, se valorisent …Il faut aussi constater que la relation relève du systémique. Le lien entre économie et connaissance n’est pas une nouveauté. Il existe, et il pèse lourd depuis qu’avec la révolution industrielle, la production a commencé à utiliser les machines (c’est-à-dire, la science et la technologie incorporées dans les machines) puis, avec Taylor, à organiser scientifiquement le travail. Toute l’histoire du capitalisme industriel, pendant ses deux siècles d’existence, est l’histoire de l’extension progressive des capacités de prévision, de programmation et de calcul des comportements économiques et sociaux à travers l’utilisation de la connaissance. Le « moteur » de l’accumulation du capital a été mis au point par le positivisme scientifique qui a recueilli, au siècle dernier, l’héritage des Lumières, et qui a inscrit le savoir dans la reproductibilité. La connaissance a été mise au service de la production en tant que connaissance déterminante, susceptible de calculer, imaginer, sentir, communiquer bien au-delà des limites de l’utilitarisme, de contrôler la nature à travers la technique et les hommes à travers l’organisation.

    17 May 2008 — Lien unique

    Valéry tel quel.

    Il n’a échappé à personne que Valéry était l’un de nos maîtres à vivre et à penser préféré, aussi est-ce avec une joie sans mélange que que nous célébrons l’avènement de sa biographie “Valéry tel quel”(éditions Fayard).

    Spécialiste de l’œuvre de Paul Valéry, Michel Jarrety livre la première véritable biographie de l’auteur de Monsieur Teste. Du salon de Mallarmé à la patiente rédaction des Cahiers,un écrivain considérable saisi dans son siècle et dans sa vie même.«Un écrivain pour happy few ? Cette image de Valéry sans doute n’est pas fausse, mais elle n’est pas totalement vraie non plus : son œuvre est extrêmement diverse, et un jeune lecteur peut entrer sans difficulté, je crois, dans les poèmes en prose d’Alphabet ou de Poésie perdue, ou dans le dialogue de l’Idée fixe très bien interprété, récemment, par Bernard Murat et Pierre Arditi, un dialogue dans lequel passe quelque chose de cet art de la conversation où Valéry, brillant causeur, se montrait tour à tour profond et cocasse. Mais la fonction d’une biographie – c’est en tout cas ce que j’ai souhaité – peut être justement d’élargir le cercle de ces happy few en faisant découvrir au lecteur, çà et là, des fragments qui le familiarisent peu à peu avec une œuvre qu’il ne connaissait pas, ou mal

    Extrait d’un article de Jean-Didier Wagneur dans “Libé-livres” du 15/05/08.

    Clés :
    15 May 2008 — Lien unique

    La dernière nuit de l’Usine, par l’Indélocalisable. (Nuits sonores à Lyon, mai 2008)

    J’ai encore fait un rêve étrange de cette usine, la nuit. Elle avait été vidée de ses viscères, laissée nue sans âme laborieuse qui vive et sans machine qui tourne. Des estrades avaient été installées et des passerelles reliaient les différents ateliers. Des milliers de rayons laser et des leds multicolores zébraient l’atmosphère enfumée. J’errais avec quelques amis dans ce monde étrange, sans m’apercevoir que ce n’était qu’un rêve…Des dizaines de bar avaient été dressés et la foule s’agglutinait autour, assoifée et allumée. Les images dansaient sur les murs et les plafonds au son des rythmes les plus fous. Des milliers de fantômes déambulaient dans ces lieux magiques recherchant la meilleure vibration , celle qui transforme le corps en caisse de résonnance et qui fait exploser les tripes. Mon propre bureau avait été transformé en régie, celui du DRH en boutique de bouchons d’oreille. Techno de folie dans l’atelier central, rap déglingué dans l’atelier “duals”, rock trash dans l’atelier du spiralage et salle de détente zen dans le local de la serrurerie, les lieux centenaires en tremblaient de plaisir. Le bruit, l’alcool, la lumière, la fumée, les mouvements de foules incontrôlés, tout était à l’envers de la vraie vie de l’Usine. Mais cette liberté brutale et cet art extrême avaient le bon goût d’un hommage décalé.……

    Clés :
    13 May 2008 — Lien unique

    La question perpétuelle de la Science.

    Le percolateur a évoqué récemment dans un article sur Michel Puech (expertise), l’épistémologue Popper. Je vous propose, aujourd’hui une citation, assez significative me semble-t-il, de ce philosophe des sciences.
    La science ne poursuit jamais l’objectif illusoire de rendre ses réponses définitives ou même probables. Elle s’achemine plutôt vers le but infini encore qu’accessible de toujours découvrir des problèmes nouveaux, plus profonds et plus généraux, et de soumettre ses réponses, toujours provisoires, à des tests toujours renouvelés et toujours affinés.”

    12 May 2008 — Lien unique

    Du pico au giga.

    L’évolution toute récente de l’industrie des technologies de l’information se caractérise par des investissements colossaux dans la construction de centres de données et de calculs, les fameux data centers. Cette concentration d’outils, ce gigantisme de production industrielle de masse (puissance de calcul et de stockage) s’oppose à notre vision, celle du grand public qui se réfère au petit, au portable, au léger, au pico aprés le nano ! Ce paradoxe fut celui des premiers utilisateurs de l’énergie électrique dont les progrès s’appréciaient à l’aune de l’ampoule (carbone puis tungstène), de l’interrupteur qui se miniaturise,…On n’intégrait pas le barrage, la centrale, le transport,.. Le Méga, le Giga, c’est pour la production ! le Nano, le Pico c’est pour la consommation. Mais le Pouvoir est du côté du gigantisme et de la concentration, là est aussi, peut-être, sa fragilité ?

    11 May 2008 — Lien unique

    Le palais de la reine de Saba : le mirage éthiopien

    Une équipe d’archéologues allemands affirme avoir retrouvé en Ethiopie les vestiges du palais de la reine de Saba. .Depuis 1999, le Pr Helmut Ziegert, de l’Institut d’archéologie de l’université, mène des fouilles sur le site d’Aksoum, dans le nord de l’Ethiopie. La fondation de cette cité, capitale politique et religieuse d’un empire du même nom, aurait été contemporaine de la naissance du Christ. Au IVe siècle, son élite se convertit au christianisme et devint un partenaire privilégié de l’Empire romain d’Orient.
    Ziegert et son équipe s’intéressent aux débuts de ce lointain empire et de son Eglise orthodoxe éthiopienne, proche de l’Egypte copte. Sous le palais d’un dirigeant chrétien d’Aksoum plus tardif, les archéologues ont découvert une structure qu’ils datent du Xe siècle av. J.-C. Ziegert en est persuadé, “c’est le palais de la reine de Saba, par la datation, l’orientation et les détails que j’y ai trouvés”.
    Lu dans Le Courrier International.

    Clés :
    10 May 2008 — Lien unique

    Passeport biométrique en France.

    Le passeport biométrique français disponible dès juin 2009.
    La parution au Journal officiel le 4 mai 2008 des textes validant le principe du passeport biométrique en France ouvre la porte à sa production. Les premiers exemplaires seront produits à l’automne, et disponibles à partir de juin 2009 dans 2000 mairies.
    Ils intègreront une image du visage ainsi que les empreintes digitales de 8 doigts (à l’exception de celles des enfants de moins de 6 ans) stockées dans une puce RFID.

    Source : http://www.zdnet.fr/actualites/info

    Clés :
    9 May 2008 — Lien unique

    Querelle de Typo ! !

    Voici deux propositions de Goole, interrogé sur le sens et l’origne de @ et & ! ! ! les réponses se contredisent

    Arobase @
    En revanche, l’étymologie d’esperluette reste assez incertaine . L’arobase, lui, n’a jamais servi qu’à noter du latin, et plus particulièrement la …

    agora.qc.ca/francophonie.nsf….

    Esperluette &
    Là s’arrête le parallèle, car si l’origine de l’arobase reste mystérieuse, celle de l’esperluette est bien établie. Il s’agit d’un des …….….
    www.clve.fr/sabircyber/esperluette.htm – 17k – En cache –

    En fait, sur le percolateur vous aurez la réponse… grâce à l’astérisque : ✩

    8 May 2008 — Lien unique

    Rétraction, hésitation. A propos du dernier livre de Georges Steiner

    De cette confession oblique et rétractée, de cette valse hésitante entre désir et dérobade, on sort avec le sentiment paradoxal de mieux connaître Steiner. De l’aimer davantage aussi. Ce qu’on entend ici, c’est une voix précautionneuse, fraternelle et sourde. Elle chuchote qu’il ne faut pas tout dire, que la transparence peut être meurtrière, la raison démonstrative très déraisonnable, la vérité féroce, les théories funestes. Tous les refus qu’elle égrène proviennent de la même source: devant toute atteinte à l’intimité, la sensibilité de George Steiner se cabre. C’est dire comme peut l’épouvanter le spectacle quotidien que donne notre monde de l’exhibition, criard, arrogant, clinquant, hurlant de vulgarité et d’argent, sans nulle enclave de silence et nul abri pour le secret: ce précieux secret autour duquel tournent, en le cachant-dévoilant, les sept livres qu’il n’a pas écrits… «Les livres que je n’ai pas écrits», par George Steiner, trad. de l’anglais par Marianne Groulez, Gallimard; Commentaires de Mona Ozouf, source: le Nouvel Obs. Georges Steiner, écrivain, linguiste et philosophe est notamment l’auteur de: «Après Babel», «Errata», «Réelles Présences» ou «Maîtres et disciples», on peut le rencontrer à plusieurs reprises dans le “Percolateur”.

    7 May 2008 — Lien unique

    Mots d’Islam

    Sunnisme: courant majoritaire de l’islam, qul s’appuie sur la sunna. .en arabe, sunna signifie « coutume» et « usage ». La Sunna désigne les actes et les paroles du Prophète Mohammed tels qu’ils sont rapportés par le Coran et les traditions. Les sunnites se présentent comme les musulmans « orthodoxes »par opposition aux chiites: dans le monde, 90 % des musulmans sont sunnites. Rapportée au départ oralement par les compagnons du Prophète, la Sunna est ensuite fixée par écrit dans les textes traditionnels (hadiths), qui sont la seconde source de la charia après le Coran. La charia est l’ ensemble des textes sacrés et des traditions associés au Prophète. Le wahhabisme fait partie de l’islam sunnite dont il est une version juridique élaborée vers le milieu du XVIII ème siècle par Mohammed ibn Abd al Wahhab.

    4 May 2008 — Lien unique

    Le pire à venir ?

    Il y a la crise majeure dont on ne parle pas : celle des écosystèmes, menacés comme jamais. On parle de la croissance chinoise, on ferait mieux de parler de la décroissance chinoise : 90% des villes chinoises manquent d’eau, 60% des cours d’eau chinois sont pollués de façon dramatique. Or il se peut que l’écologie se venge : jusqu’ici c’est l’économie qui tue l’écologie, mais que se passera-t-il lorsque la crise écologique, la crise de l’eau par exemple, entraînera une crise économique majeure ? Chronique de Bernard Maris (France-Inter et Marianne 2) du 2 Mai 2008

    2 May 2008 — Lien unique

    Et le Tsarisme ?

    Il y a quelques jours dans un article du “Percolateur” nous évoquions la notion de Nostalgie et , entre autres, nous nous interrogions sur la Nostalgie en Russie. La réponse est aujourd’hui sur la toile !
    L’Union soviétique a beau appartenir au passé, l’utopie socialiste perdure sur la Toile. Dix-sept ans après l’effondrement de l’URSS, les sites Internet se terminant par «.su» (pour «Soviet Union») sont en augmentation constante, alimentant une communauté qui refuse la disparition de l’URSS.

    1 May 2008 — Lien unique

    Le pouvoir d’achat, c’est aussi le pouvoir de ne pas acheter !

    Alain Monnier, écrivain, préconise, face à l’invasion commerciale dans nos vies sans besoins, de faire la grève des achats superflus. Oublier, ne serait-ce qu’une journée, écrans plats, portables 3G plus plus, voitures décapotables, ce serait déjà changer le monde.

    C’est Leclerc qui va râler ! et puis le chômage va augmenter !…en Chine.

    1 May 2008 — Lien unique

    Les pages du webdo perco contiennent les percolations hebdomadaires (quelles que soient leur dimension et leur forme) regroupées en pagination mensuelle. En haut à droite, toutes les 20 secondes, un texte du weddo est tiré au hasard ! Toutes les pages restent en archives accessibles via les menus en haut et bas de la page. Chaque webdo perco a son lien unique.
    Les recherches sont possibles de deux façons : via un mot saisi dans la zone sous la liste des titres en haut à gauche ou via un clic sur un mot-clé qui est affiché à la fin d’un webdo perco.

    (retour à la première page)

  • August 2009
  • July 2009
  • June 2009
  • May 2009
  • April 2009
  • March 2009
  • February 2009
  • January 2009
  • December 2008
  • November 2008
  • October 2008
  • September 2008
  • August 2008
  • July 2008
  • June 2008
  • May 2008
  • April 2008
  • March 2008
  • February 2008
  • January 2008
  • December 2007
  • November 2007
  • October 2007
  • September 2007
  • August 2007
  • July 2007
  • © Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS -
    Lyon - http://www.lepercolateur.info/ - Date d´édition: 2017-12-17 20:37:32 -

    © Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS - Lyon (http://lepercolateur.info/) - 2008-9 v4_3
    Autre publication (percolation hebdomadaire) : Le Webdo Perco.
    - 0.45 secondes - W3C