Le Percolateur

Webzette n°12

 
 

Heuristique & Sémiologique

Webzette n°12  (mars 2007 )

Voyage en PeRFIDie

Author : Gilbert — 25 Mar 2007

ou l’écriture sympathique

Depuis plusieurs mois les médias (presse écrite, Toile..) se font largement l’écho du phénomène : RFID (Radio-Frequency IDentification ), sorte de “mouchard” immatériel qui permet de suivre, pister, détecter, contrôler, surveiller, le prisonnier en cavale, l’amnésique en errance, le caniche égaré, les oiseaux et les poissons dans leurs migrations, les ours dans la montagne, le skieur sur la piste noire, les colis et les paquets confiés à la Poste ou à un transporteur, d’ouvrir les portes et de donner accès à sa maison, sa voiture, à l’autoroute, de surveiller le parcours des denrées alimentaires, dans leur transport, leur stockage ( y compris dans notre propre frigo), d’organiser le système des étiquettes “intelligentes” de la Grande Distribution….. Et les cartes bancaires, vitale, et autres cartes d’identité ou d’appartenance,….
“La Mairie de Paris gère maintenant ses arbres, notamment les arbres d’alignement, via une solution à base de Tablet PC et d’étiquette RFID”.
“Aeroscout utilise notamment le Wifi pour localiser des objets ou des personnes. L’entreprise, qui comporte actuellement 90 salariés, vient de réaliser (…)”
L’institut Fraunhofer SIT a présenté une nouvelle infrastructure technique dédiée à la domotique. Baptisée Facilityboss, elle permet d’interconnecter, de commander et de surveiller l’ensemble des systèmes informatiques et des appareils électroniques”
Notre Société est exigeante de transparence et se faisant elle généralise la panoptique au grand dam de la liberté individuelle et paradoxalement de la cohésion sociale. Au nom de l’Organisation elle sous estime la fragilité des dispositifs qu’elle préconise et les détournements dont ils font l’objet . A ce propos, la CNIL ne ménage pas ses avertissements et nous sensibilise à toutes les traces que nous pouvons laisser de notre quotidien. Big Brother n’est potentiellement pas loin ! “vos données, ne vous en fichez pas”.
Sur la Toile on trouve ce témoignage qui devrait nous inciter à la vigilance :
Passeport biométrique : faille RFID.” Devant une équipe du journal anglais Daily Mail, le consultant en sécurité Adam Laurie, qui connait bien la RFID, n’a eu besoin que de 4 heures pour ‘pirater’ le nouveau passeport biométrique britannique. Cet acte a été rendu possible par la présence d’une puce RFID, qui contient toutes les données du passeport. Le passeport était pourtant placé dans une enveloppe scellée. Si pour l’instant, ce passeport ne contient que des données de base, il est par la suite prévu d’y ajouter des données biométriques. L’expert, qui a quand même réalisé 40 000 tentatives pour trouver la clef d’encryptage (il connaissait certaines données du propriétaire de la carte), estime que cette faille est extrêmement dangereuse.” (http://www.rfid.org/actualites-rfid).
A noter que la technique des RFID mobilise toutes les nouvelles technologies, des nanotechnologies aux techniques de la captation, de la numérisation, de la transmission. L’instrument se doit, pour répondre à sa mission (élargir la visibilité du monde) d’être invisible, indétectable, insoupçonnable, son domaine c’est l’insu du “tout savoir”, c’est en cela qu’il est PERFIDE.

L’abbé Grégoire

Author : Gilbert — 16 Mar 2007

L’abbé Grégoire (1750-1831), curé constitutionnel, fut chargé par la Convention Nationale d’établir un Rapport sur l’Universalisation de l’usage de la Langue Française qu’il présenta à l’assemblée révolutionnaire le 16 prairial an II.
Ce Conventionnel, ardent républicain, fit un véritable plaidoyer pour cette Langue de la France Républicaine susceptible de révéler le Droit au PEUPLE et de lui ouvrir la route de la Liberté. Cette langue, héritière de nombreux idiomes, d’un passé prestigieux (parfois prostituée aux intrigues des cabinets, qui en avait repéré les qualités) passionnait Grégoire qui était aussi linguiste, étymologiste, sociolinguiste, dialectologue (pardonnez les anachronismes). Rationnaliste, il conduisit la mission qui lui était assignée avec une rigueur toute scientifique, s’appuyant sur le réseau des Paroisses et des Curés de France pour établir un état des lieux, c’est ainsi qu’il fut conduit à préconiser la généralisation de l’apprentissage du Français (la langue des maîtres) à tous les enfants de la République, mais aussi la suppression des dialectes locaux (langues de la servilité et du Babélisme désorganisateur) pour un Progrès de la Liberté et de l’Echange généralisé (Egalité et Fraternité). Cependant Grégoire reconnaît que la connaissance des dialectes peut “jeter du jour sur quelques monuments du Moyen-Age”.
Ainsi la philosophie qui promène son flambeau dans toute la sphère des connaissances humaines, ne croira pas indigne d’elle de descendre à l’examen des patois, et dans ce moment favorable pour révolutionner notre langue, elle leur dérobera peut-être des expressions enflammées, des tours naïfs qui lui manquent. Elle puisera surtout dans le Provençal qui est encore empli d’hellénismes et que les Anglais même, mais surtout les Italiens ont mis souvent à contribution.”
Presque tous les idiômes rustiques ont des ouvrages qui jouissent d’une certaine réputation. Déjà la commission des arts, dans son instruction, a recommandé de recueillir ces documents imprimés ou manuscrits ; il faut chercher des perles jusque dans le fumier d’Ennius.
Ainsi Grégoire nous apparaît comme une référence possible en notre temps qui s’interroge sur la fracture sociale, sur le déclin de notre langue ,de son enseignement et de sa pratique, sur les notions de Liberté et d’Egalité. Notre Langue Française est exigeante de respect, de soin et d’attention mais c’est aussi un recours dans notre quête de Justice.

La Liste incrémentale et percolatrice ! !

Author : Gilbert — 11 Mar 2007

Bible Homère Thalès Socrate Platon Aristote Lucréce Virgile Paul Augustin Abélard Thomas d’Aquin Villon Rabelais Montaigne Descartes Vaugelas Pascal Newton Spinoza Leibniz Kant Rousseau Diderot Hegel Marx Proudhon Fourrier Comte Bernard Nietzsche Tarde Mallarmé Rimbaud Valéry Saussure Bergson Péguy Poincaré Alain Braudel Bachelard Aron Sartre Merleau Ponti Mounier Tardieu Joyce Heidegger Breton Alchinsky Barthes Cobra Jankélévitch Neumann Simondon Levi Strauss Leroi Gourhan Lacan Girard Queneau Pérec Oulipo Michaux Morin Foucault Wittgenstein Goody Christin Deleuze Peignot Steiner Eco Derrida Ricoeur Genette Serres Dagognet Debray Stiegler Rey.

Syllabaire coréen

Author : Gilbert — 9 Mar 2007

Syllabaire coréen

Métamorphoses

Author : Gilbert — 8 Mar 2007

Boulevard Saint Michel, pour acquérir l’objet de leur étude, deux gamins timides et typés maghrébins jettent leur dévolu sur l’enseigne Maxi-Livres, présumé par eux meilleur marché. “Vous avez Les Métamorphoses d’Ovide, s’il vous plaît ?”
La vendeuse s’éclipse, revient, déplore : “non, mais j’ai La Métamorphose de Kafka”. Dépités,les deux ados semblent ne pas bien comprendre. (La vendeuse non plus, d’ailleurs). Extrait de la rubrique Rebonds de Libération 06/03/07.

© Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS -
Lyon - http://www.lepercolateur.info/ - Date d´édition: 2024-06-19 03:04:28 -

© Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS - Lyon (http://lepercolateur.info/) - 2008-9 v4_3
Autre publication (percolation hebdomadaire) : Le Webdo Perco.
- 0.83 secondes - W3C