Le Percolateur

  • Search:
    • dé Coup de dé :
  • Connexion / Admin





 
 

Heuristique & Sémiologique

 

Hiéroglyphe auriculaire et mathématique

Filed under: Couloir,Webzette n°25 — Author : — 25 Dec 2008 —

Il y a 6 ans, environ, dans la collection : “Science ouverte” les éditions du “Seuil” ont proposé un ouvrage de Nicolas Bouleau (mathématicien et architecte): “La règle, le compas et le divan.plaisirs et passions mathématiques“, dont l’une des ambitions est de dégager les ancrages des sciences dans la psychologie du sujet et la socialité du langage. De l’humain en mathématiques il y en a en plus qu’on ne croit ; du plaisir, de la frustration, et de l’inconscient beaucoup !
On comprend la pertinence de la règle, du compas et du divan dessinés sur la 1ère page de couverture, Ce qui étonne un peu, c’est la présence, comme un patient en analyse, d’un gros point d’interrogation (un peu larvaire !) lové presque vautré sur le divan..J’ai pensé que là était le lieu de la “question” ! !
Il y a quelques jours je relisais “Le Passage du Nord-Ouest, Hermès V “ de Michel Serres et particulièrement les chapitres relatifs à l’épistémologie de l’écriture et des sciences, thèmes récurrents et toujours passionnants chez ce philosophe, (l’un de ceux que je préfère). La percolation des hiéroglyphes et de l’alphabet, lorsque Solon, Thalès, Pythagore arrivent en Égypte, c’est le heurt d’un système quasi algébrique et d’un système quasi géométrique ! Il fallait alphabétiser un hiéroglyphe ! ! Difficile ! demandez à Champollion ! Nous nous sommes déjà, dans le Percolateur, intéressés à quelques points de résistance du hiéroglyphique face au phonograhique. L’esperluette, l’arobase, la lettre X,...Je découvre par hasard que notre point d’interrogation se révèle être, un résidu, un reliquat, un relief de la prégnance hiéroglyphique. Notre point d’interrogation est une oreille dessinée, à la fin d’une question, un graphe qui ponctue une interrogation et s’ouvre à une attente, une écoute, une attention !
Il me paraît intéressant , voire amusant (sous cet angle) de constater que Nicolas Bouleau, mathématicien, homme du calcul, du nombre et architecte, homme de la cognition et du trait place son ouvrage sous le signe de l’auriculaire, et s’en remette au dessin de l’oreille, graphe de l’écoute… paradoxe hiéroglyphique..

 

 

© Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS -
Lyon - http://www.lepercolateur.info/ - Date d´édition: 2021-05-14 05:24:03 -

© Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS - Lyon (http://lepercolateur.info/) - 2008-9 v4_3
Autre publication (percolation hebdomadaire) : Le Webdo Perco.
- 0.73 secondes - W3C