Webdo Perco : percolation hebdomadaire

Ce site en annexe du “percolateur” ne prétend à l’exhaustivité, ni à l’autorité mais simplement à une curiosité vagabonde dans cette “bribiothèque” de notre époque, ces “bouts écrits”, ces fragments, ces éclats de Vérité voire ces coups de gueule. Kaléidoscope ou Patchwork. Du tabulaire forcément lacunaire.

  • August 2009
  • July 2009
  • June 2009
  • May 2009
  • April 2009
  • March 2009
  • February 2009
  • January 2009
  • December 2008
  • November 2008
  • October 2008
  • September 2008
  • August 2008
  • July 2008
  • June 2008
  • May 2008
  • April 2008
  • March 2008
  • February 2008
  • January 2008
  • December 2007
  • November 2007
  • October 2007
  • September 2007
  • August 2007
  • July 2007
  • Nous sommes incapables de renvoyer l’ ascenseur aux ” héritiers”

    Le déclassement “est un phénomène en progression” note l’organisme d’experts placé sous la tutelle de Matignon, même si la part des promus socialement est globalement deux fois plus élevée dans la société française que celle des déclassés. Ainsi, selon le rapport citant des chiffres issus des enquêtes emploi de l’Insee, les “mobiles ascendants” représentaient 38,7% des 30-59 ans en 2003 et 37,7% en 1983 alors que les “mobiles descendants” ou “déclassés” représentaient 21,9% des 30-59 ans en 2003 et 18,6% en 1983. L’ascenseur monte moins vite qu’il ne descend depuis les années 1990
    En outre, depuis le début des années 1980, l’accès aux positions supérieures est devenu “plus inégal” et les enfants de cadres sont avantagés, ce qu’annonçait déjà le sociologue Pierre Bourdieu en 1964 dans son ouvrage “Les héritiers”. Les enfants de milieu modeste subissent davantage le phénomène de déclassement, comme le montrent notamment les études du Cereq (Centre d’études et de recherches sur les qualifications) citées dans le rapport….
    .NousNouvelobs.com

    9 Jul 2009 — Lien unique

    dé  Webd'azard

    Le premier avion solaire (autour de la Terre) sera un dragon du Levant

    Le premier avion solaire devrait réaliser un tour du monde complet en 2011, d’après un des sponsors du projet. Jean Cai, vice président de la Deutsche Bank en Chine, sponsor principal du projet d’avion solaire, a déclaré que l’avion réalisera un tour du monde en 30 jours, en se posant une fois sur chaque continent.
    Un modèle de l’avion Solar Impulse est exposé à Shenyang, capitale de province du Liaoning. Le prototype devrait être présenté aux médias le 26 juin à l’aérodrome de Dübendorf, près de Zurich en Suisse. Cet avion, recouvert de 12.000 cellules photovoltaïques, a une envergure de 63,4 mètres, pratiquement celle d’un Airbus A340, et pèse seulement 1600 kg. Il atteint une vitesse de 70 km par heure. “Le projet d’avion solaire vise à promouvoir l’énergie durable dans le monde et le développement des énergies vertes et solaires”

    Voir “Bulletins électroniques”

    26 Jun 2009 — Lien unique

    Les Minidrones

    Des équipes d’étudiants et d’ingénieurs ont rivalisé d’imagination pour concevoir des petits appareils performants et autonomes dans le cadre du Challenge minidrones 2007-2009.
    Pendant 18 mois, 12 équipes composées d’étudiants, de chercheurs et d’ingénieurs ont travaillé pour réaliser ces petits avions présentés le 26 mai par l’ONERA (Office national d’étude et de recherche aérospatiale) et la DGA (Délégation générale pour l’armement).
    Loin d’être des maquettes d’amateurs, ces drones d’un diamètre compris entre 50 et 70 centimètres, pour un poids allant de 476 grammes à quelques kilos, participaient au Challenge Minidrones 2007-2009. Le concours organisé par les deux organismes imposait un cahier des charges particulièrement ambitieux : les engins devaient en théorie servir d’éclaireur en zone de combat, de manière totalement autonome en modifiant automatiquement leur parcours si nécessaire et en transmettant des images de la zone survolée en direct. Une véritable révolution par rapport aux modèles actuels, plus lourds, plus encombrants et moins autonomes.

    Voir le NO-Sciences et Avenit

    7 Jun 2009 — Lien unique

    Il est des codicilles qui valent tous les testaments.

    En 2006, le grand critique Genette publiait un abécédaire intime, Bardadrac. C’était un livre autobiographique profond et divertissant (l’un va rarement sans l’autre), plein d’amitié armée pour les hommes, les mots, pour ce qu’ils disent et ne disent pas. Genette flânait dans ses souvenirs et dans les livres sous le signe de Montaigne, le regard clair et la patte précise, sérieux sans esprit de sérieux, comme un vieux félin jouant avec une pelote ou triant des arêtes. Le ton était donné par l’ironie – forme méandreuse d’autodérision sans ostentation, d’enthousiasme méfiant, de discrétion révélée, variation pleine de bon sens sur les ordres du discours. L’immense culture de Genette ne s’accompagnait d’aucune cuistrerie : elle ne semblait destinée qu’à le (et nous) simplifier. Il y avait des entrées ouvrant sur des choses lourdes, d’autres sur des choses légères, c’était bien : comme dit Montaigne, l’âme se fatigue à être continuellement tendue. On riait avec Bardadrac, d’un rire qui permet de croire qu’on est (ou qu’on pourrait devenir) intelligent. Á propos de “Codicille” de Gérard Genet (au Seuil) dans Libération.

    30 May 2009 — Lien unique

    L’Amour des langues

    Personne n’est indifférent aux langues humaines, dont l’apparition, aux aurores de notre espèce, est ce qui a permis à ses membres de nouer des relations sociales qu’aucune autre espèce animale ne connaît. Ceux et celles qui n’aiment pas les langues, parce que la difficulté d’apprendre certaines d’entre elles les rebute, trouveront dans ce Dictionnaire, sinon des raisons de les aimer, du moins assez de matière pour rester étonnés devant tout ce que les langues nous permettent de faire, de dire, et de comprendre sur notre nature. Partout apparaît avec éclat l’ingéniosité infinie des populations humaines, confrontées au défi de dire le monde avec des moyens très limités.
    « Comme tout dictionnaire, celui-ci ne requiert pas de lecture d’un bout à l’autre : il est inspiré par l’amour des langues, qui est peut-être un des aspects de l’amour des gens. ». Dictionnaire amoureux des Langues, Claude Hagége, Plon-Odile Jacob. Avril 2009

    25 Apr 2009 — Lien unique

    Des langues comme produits naturels.

    Considérez les langues ; voyez si elles ne possèdent pas tous les caractères que nous avons reconnus jusqu’ici aux produits de la vie. Elles ont leurs périodes d’enfance, de jeunesse, de virilité, de vieillesse, de décrépitude; et elles ont dû nécessairement avoir, avant l’âge du foetus que nous pouvons observer pour quelques-unes, un état rudimentaire. ou embryonnaire, soustrait à nos observations.
    Elle se développent par percolation, par l’élaboration de matériaux adventices, par la fixation progressive de formes primitivement indécises, par la distinction croissante de ce qui était originairement confondu. La forme, c’est-à-dire la structure grammaticale, y persiste comme l’élément essentiel, tandis .qu’elles perdent des matériaux (c’est-à.dire des mots) et en acquièrent d’autres, et que ces matériaux eux-mêmes subissent dans leur constitution et dans leur valeur de continuelles altérations. Quand le système des formes grammaticales est viscéralement atteint et que la langue ne peut plus vivre, les matériaux qui la composaient s’en détachent pour entrer dans la composition d’un autre organisme. Arborescence, développement rhizomatique, semence, greffe, bouture, provignage, pollinisation,,….( Pardon à Messieurs Bouveresse , Sokal et Bricmont mais je me réfère à Cournot, M Mûller et à beaucoup d’autres ! ) voir le percolateur.

    27 Mar 2009 — Lien unique

    Le risque…et la précaution ?

    Témoin d’un ancien régime disparu, le risque demeure dans le nouveau comme une émanation de la science et de la raison, une instance de l’Esprit hégélien, ou un phénix mythologique. Et l’économie, technologie du risque, domine désormais parmi les sciences sociales : la politique s’éclaire des conseils des économistes, lumières nouvelles de la société du risque.
    Toutefois, les praticiens de la science actuarielle, de la théorie de la décision, de la finance de marché, bref les économistes spécialistes de toutes les disciplines célébrées par Ewald et Kessler, ont certainement le triomphe plus modeste. Les plus distanciés insistent sur les limites de leur « technologie » : il serait bon d’écouter leurs arguments. Mais avant, il faut démonter le mythe fondateur de l’idéologie du risque, cette légende bourgeoise. C’est seulement au prix de cette double critique que le rôle épistémologique du risque
    apparaît dans son obscure clarté. Pierre-Charles Pradier Directeur de l’UFR d’économie, Université Paris 1 à propos du livre de François Ewald et Denis Kessler (Le risque et la politique) Extraits.

    Et le principe de Précaution ! !

    22 Feb 2009 — Lien unique

    Les pages du webdo perco contiennent les percolations hebdomadaires (quelles que soient leur dimension et leur forme) regroupées en pagination mensuelle. En haut à droite, toutes les 20 secondes, un texte du weddo est tiré au hasard ! Toutes les pages restent en archives accessibles via les menus en haut et bas de la page. Chaque webdo perco a son lien unique.
    Les recherches sont possibles de deux façons : via un mot saisi dans la zone sous la liste des titres en haut à gauche ou via un clic sur un mot-clé qui est affiché à la fin d’un webdo perco.

    (retour à la première page)

  • August 2009
  • July 2009
  • June 2009
  • May 2009
  • April 2009
  • March 2009
  • February 2009
  • January 2009
  • December 2008
  • November 2008
  • October 2008
  • September 2008
  • August 2008
  • July 2008
  • June 2008
  • May 2008
  • April 2008
  • March 2008
  • February 2008
  • January 2008
  • December 2007
  • November 2007
  • October 2007
  • September 2007
  • August 2007
  • July 2007
  • © Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS -
    Lyon - http://www.lepercolateur.info/ - Date d´édition: 2020-02-26 02:35:50 -

    © Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS - Lyon (http://lepercolateur.info/) - 2008-9 v4_3
    Autre publication (percolation hebdomadaire) : Le Webdo Perco.
    - 0.48 secondes - W3C