Webdo Perco : percolation hebdomadaire

Ce site en annexe du “percolateur” ne prétend à l’exhaustivité, ni à l’autorité mais simplement à une curiosité vagabonde dans cette “bribiothèque” de notre époque, ces “bouts écrits”, ces fragments, ces éclats de Vérité voire ces coups de gueule. Kaléidoscope ou Patchwork. Du tabulaire forcément lacunaire.

  • August 2009
  • July 2009
  • June 2009
  • May 2009
  • April 2009
  • March 2009
  • February 2009
  • January 2009
  • December 2008
  • November 2008
  • October 2008
  • September 2008
  • August 2008
  • July 2008
  • June 2008
  • May 2008
  • April 2008
  • March 2008
  • February 2008
  • January 2008
  • December 2007
  • November 2007
  • October 2007
  • September 2007
  • August 2007
  • July 2007
  • Chevêtre anthropologique.

    Pour Gabriel Tarde ( l’un des auteurs préférés du Percolateur) il importe de tenir compte des éléments contextuels qui restituent l’environnement originel dans lequel une théorie, un texte, un auteur, évoluent même s’Il n’est pas toujours facile de saisir toute la dimension sociale des science, si les déterminations ou plus simplement les conditions sociales d’élaboration, de développement ou de construction semblent échapper à nos différentes méthodes d’approche. Par exemple, la tendance à mathématiser la science économique et la tendance à la psychologiser, loin d’être inconciliables doivent donc plutôt se prêter à nos yeux un mutuel appui. La doctrine du “laisser faire” a ainsi les plus grandes affinités avec celle de la société – organisme et les coups dirigés contre l’une atteignent l’autre par contre-coup comme si une sorte de systémie les liait en une imbrication complexe.

    19 Jun 2009 — Lien unique

    dé  Webd'azard

    Technicisation des territoires et des imaginaires

    Un livre d’architecte, certes, mais qui est le plus à même d’interroger la consistance du meilleur des mondes que celui qui est susceptible d’ôter le U de l’Utopie pour atteindre la complexité technique, sociale et spatiale du technocosme!
    “De la ville au technocosme” n’est pas un essai ordinaire. Son auteur, Xavier Bonnaud, est un architecte qui a exercé pendant plus de vingt ans en région parisienne. C’est fort de cette expérience et de ses lectures qu’il s’est plongé dans ce monde, le nôtre, constamment renouvelé par la technologie. En interrogeant ce nouvel environnement – un assemblage de réseaux, de fonctions et de lieux qui équipent notre existence et servent notre quête de performance, Xavier Bonnaud nous propose de réfléchir à l’impact de la technicité croissante de nos existences. Une question domine du reste sa réflexion : pourquoi, à travers son génie technique, l’homme construit pour lui-même des cités qui lui paraissent soudain inhospitalières ?
    Ouvrage « de société », au sens où il est ancré dans le réel, et de philosophie de l’urbain, “De la ville au technocosme” questionne finalement le devenir de l’homme : puisqu’il n’y a pas d’alternative au monde urbain, est-ce que l’homme saura y mettre de l’espérance ?
    ” De la ville au microcosme” de Xavier Bonnaud aux éditions “L’Atalante”

    15 May 2009 — Lien unique

    Soi parmi les autres ou l’idiorrythmie selon Barthes

    Ne déçoit pas qui veut. Dieu lui-même ne saurait revendiquer la toute-puissance en ce domaine. C’est toutefois à chaque fois qu’il a déçu qu’il a le plus donné à penser. Roland Barthes, on s’en convaincra par la lecture de ces notes de cours du Collège de France : Comment vivre ensemble comme par celle de ses ouvrages, ne suit pas la pente facile d’une pensée fluide, déployant méthodiquement, par son ordre scolaire et ses fausses clartés, l’illusion du savoir vrai, universel, impersonnel et anonyme. Il décevra donc les attentes de plus d’un lecteur. Déception salutaire pour le travail de la pensée. Et tout particulièrement quand il s’agit de réfléchir sur le Vivre Ensemble, thème qui concentre et précipite les utopies, les mystifications et les constructions idéologiques. Faire valoir ascèse et rigueur dans l’examen des formes de cohabitation possibles avec l’autre, c’est là, sans doute, toute l’ambition d’un orateur qui explore son sujet depuis les exigences intérieures qui le travaillent. Ainsi découvre-t-il, au détour d’une pérégrination intellectuelle autour des pratiques monacales du mont Athos, le mot qui lui permet de donner corps à l’idée, au fantasme qui l’habite, d’une proximité à l’autre qui ne soit pas distance d’avec soi-même (idiorrythmie). La richesse de son cheminement et tout le poids de son effet de vérité, Barthes les doit à l’enracinement littéraire de son propos. Du haut de sa chaire du Collège de France, il ne prêche, ne professe ni ne prophétise mais plonge dans notre culture pour faire remonter à sa surface les multiples manières dont la question du lien à l’autre y opère en-deçà des discours savants et rationalisants.

    Ces “Cours et séminaires” au “Collège de France” furent édités en 2002 par les Éditions du Seuil.

    11 Apr 2009 — Lien unique

    L’ordre compliqué et autres fragments,

    «Le désordre n’existe pas, n’existe que l’ordre compliqué.» C’est à partir de ce simple postulat que Yona Friedman construit une image du monde fondée sur l’harmonie et qui défie les lois habituelles de la physique. L’univers devient alors erratique, l’espace est composé de granules infimes de vide et notre perception de la mosaïque du monde s’attache autant à chacune de ses pierres qu’à l’ensemble qu’elles constituent.
    “L’ordre compliqué et autres fragments” se présente comme une nouvelle monadologie, illustrée de dessins au trait et traduite en «bande dessinée» par l’auteur – (L’éclat, 2008)
    Yona Friedman est né à Budapest en 1923. Il vit et travaille à Paris depuis 1948. Je l’ai découvert, il y a une trentaine d’années avec un livre auquel je dois beaucoup : “Comment vivre entre les autres sans être esclave et sans être chef” éditions Pauvert, Paris, 1974 ( ce livre est hélas épuisé)

    30 Mar 2009 — Lien unique

    Les pages du webdo perco contiennent les percolations hebdomadaires (quelles que soient leur dimension et leur forme) regroupées en pagination mensuelle. En haut à droite, toutes les 20 secondes, un texte du weddo est tiré au hasard ! Toutes les pages restent en archives accessibles via les menus en haut et bas de la page. Chaque webdo perco a son lien unique.
    Les recherches sont possibles de deux façons : via un mot saisi dans la zone sous la liste des titres en haut à gauche ou via un clic sur un mot-clé qui est affiché à la fin d’un webdo perco.

    (retour à la première page)

  • August 2009
  • July 2009
  • June 2009
  • May 2009
  • April 2009
  • March 2009
  • February 2009
  • January 2009
  • December 2008
  • November 2008
  • October 2008
  • September 2008
  • August 2008
  • July 2008
  • June 2008
  • May 2008
  • April 2008
  • March 2008
  • February 2008
  • January 2008
  • December 2007
  • November 2007
  • October 2007
  • September 2007
  • August 2007
  • July 2007
  • © Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS -
    Lyon - http://www.lepercolateur.info/ - Date d´édition: 2021-07-25 11:32:33 -

    © Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS - Lyon (http://lepercolateur.info/) - 2008-9 v4_3
    Autre publication (percolation hebdomadaire) : Le Webdo Perco.
    - 0.61 secondes - W3C