Webdo Perco : percolation hebdomadaire

Ce site en annexe du “percolateur” ne prétend à l’exhaustivité, ni à l’autorité mais simplement à une curiosité vagabonde dans cette “bribiothèque” de notre époque, ces “bouts écrits”, ces fragments, ces éclats de Vérité voire ces coups de gueule. Kaléidoscope ou Patchwork. Du tabulaire forcément lacunaire.

  • August 2009
  • July 2009
  • June 2009
  • May 2009
  • April 2009
  • March 2009
  • February 2009
  • January 2009
  • December 2008
  • November 2008
  • October 2008
  • September 2008
  • August 2008
  • July 2008
  • June 2008
  • May 2008
  • April 2008
  • March 2008
  • February 2008
  • January 2008
  • December 2007
  • November 2007
  • October 2007
  • September 2007
  • August 2007
  • July 2007
  • Fausse note !

    La nouvelle revue littéraire BOOKS qui vient de sortir, relativise le laudatif qui entoure la célébration du centenaire de Lévi-Strauss et la parution de son oeuvre en Pléiade. L’attention accordée à l’encyclopédie en ligne de l’œuvre de l’anthropologue français varie beaucoup selon les langues et les aires culturelles. Caractéristique de la version française : l’absence de tout point de vue critique !….Figure de l’anthropologie britannique, Edmund Leach soutient que le plus célèbre ethnologue français a entretenu des relations ambiguës avec le réel. “Son legs est avant tout philosophique”….et affiche sa perplexité mêlée d’admiration et dénonce la légèreté scientifique de ses comparaisons...On peut se rendre sur www.booksmag.fr, mieux acheter le papier BOOKS n°1-3E.

    30 Nov 2008 — Lien unique

    dé  Webd'azard

    Changer le monde, c’est possible…. “Chiche!”

    La crise financière est devenue économique, sociale et morale. Elle appelle donc des solutions globales, bien au-delà des rafistolages que tentent des gouvernants qui, depuis 30 ans, n’ont eu, eux ou leurs prédécesseurs, de cesse de concéder aux marchés et à la marchandisation une place de plus en plus large. C’est ce mouvement qu’il s’agit, pour Marianne, d’interrompre. Rompre avec la « société de marché », selon le mot de Lionel Jospin, nécessite qu’on ait l’ambition de dominer les marchés, de leur imposer les lois de la démocratie et de l’intérêt commun, de retrouver le chemin d’une véritable égalité entre les hommes, d’un commerce entre les pays et les continents qui ne mette pas en concurrence les conditions de vie des hommes et des femmes. Cela passe aussi par la remise en question fondamentale de l’injonction de consommer toujours davantage. Cet « autre monde » dont l’avènement apparaît de jour en jour plus indispensable n’est pas du tout une utopie. Il existe même, de façon parcellaire, sous nos yeux, enfoui sous la montagne des préjugés ultra-libéraux. Oui, le travail solidaire, la finance responsable, le commerce respectueux, tout cela existe déjà. Il suffit de le mettre en valeur. De le développer.
    Voir le Dossier passionnant, de MARIANNE, n° 606, du 29/11 au 05/12/08. et sur la Toile.

    29 Nov 2008 — Lien unique

    Refondation économique et politique en question.

    Jacques Généreux a proposé récemment une ” refondation anthropologique du discours politique et économique “. Il appuie ses propositions sur des découvertes scientifiques de l’éthologie, de la théorie de l’évolution, du cerveau humain comme cerveau social. Ces découverts confirment son intuition et son analyse selon lesquelles ” l’humanité est mue par deux aspirations en interaction permanente : désir de libération et désir de socialisation, le désir d’être soi et le désir d’être avec “. C’est sur cette analyse que Jacques Généreux s’appuie pour faire une critique extrêmement détaillée de la théorie néo-libérale et répondre à la question : “Pourquoi et comment des millions d’individus persuadés que la coopération solidaire est cent fois préférable à la compétition solitaire restent-ils impuissants à refonder sur elle leur système économique et politique ” ?

    28 Nov 2008 — Lien unique

    Édifiant

    On a longtemps cherché pour la langue française des origines les plus nobles, justifiant sa grandeur. Découvrir qu’elle provenait d’un latin populaire mêlé de gaulois et de germanique, qu’elle était la moins latine des langues romanes fut un chagrin.
    On sut toutefois compenser ce manque initial en édifiant un idiome comparable à la latinité enfuie : orthographe savante, lexique refait, grammaire réglée, fonction sociale éminente. C’est pourquoi le français, admirable latin de désespoir, est aussi la plus monumentale des langues romanes.
    On sut enfin donner à la langue nationale une origine, autochtone, enfin gratifiante. Le parler de l’Île-de-France, dialecte élégant et pur, aurait eu depuis toujours la faveur des écrivains, la protection des princes ; il aurait été la source incomparable de l’idiome irriguant la France et le monde. À la fin du XIXe siècle, la science républicaine changea cette légende en savoir positif, offrant au pays meurtri la raison d’admirer son langage et de le répandre.
    Une langue orpheline est ainsi devenue l’exemple universel de la perfection naturelle que confortent les artistes et les doctes, ainsi que l’identité d’une nation, et sa passion la plus vertueuse.

    À propos de “La langue orpheline” Bernard Cerquiglini -Les éditions de Minuit 2007

    Clés :
    26 Nov 2008 — Lien unique

    Coalescence

    Au début des années 50, Claude Lévi Strauss faisait appel à la notion de coalition pour expliquer que des cultures isolées ne pouvaient espérer créer à elles seules les conditions d’une histoire vraiment cumulative. Il faut pour cela, disait-il, que des cultures diverses combinent volontairement ou involontairement. Claude Lévi Strauss remarquait plus tard (1971) que les généticiens proposaient des vues assez voisines sur l’évolution biologique,. Ce qui était vrai au niveau du génome individuel l’était aussi à celui d’une population, “qui doit toujours être telle, par la combinaison qui s’opère en son sein de plusieurs patrimoines génétiques, qu’un équilibre optimal s’établisse et améliore ses chances, de survie….Le sémiologue structuraliste, puis l’ ethnologue, l’anthropologue humaniste et constructiviste nous apprend, au cours de son siècle que l’humaine évolution se fonde sur la complexification, la combinaison, la coopération, la collaboration, la coalition, la coalescence qui s’appelle aussi amitié, amour, entraide..

    26 Nov 2008 — Lien unique

    Perception relative.

    Une étude publiée par le “Program on International Policy Attitudes (PIPA) de l’Université du Maryland présente des résultats parfois inattendus en matière de perception par le public des risques liés au changement climatique.
    On observe tout d’abord que l’opinion publique est partout consciente que le changement climatique est un problème “sérieux” ou “très sérieux”. Les réponses vont de 64% en Jordanie à 97% en Corée du Sud. Sur la réalité du phénomène et sur sa gravité, les avis sont encore partagés. Les américains sont en effet 75% à considérer le problème comme “sérieux” ou “très sérieux”, ce qui est peu par rapport aux 95% observés en France, mais qui indique que la réalité du phénomène est relativement acceptée.
    Les réponses (aux USA) montrent que l’opinion publique n’est pas totalement convaincue de l’origine anthropique ni de la gravité du phénomène. Elles indiquent une perception qui est en-dessous de la moyenne générale, et faible par rapport aux autres pays développés. 70% des américains considèrent en effet qu’ils seront “probablement” ou “très probablement” personnellement affectés par le phénomène. Ils sont également 71% à estimer que ce sont bien les activités humaines qui en sont la cause, ce qui les place encore dans la moyenne basse (la France étant à 89%), mais indique que l’école de pensée tendant à minimiser l’origine anthropique du réchauffement ne fait plus recette.

    Clés :
    23 Nov 2008 — Lien unique

    France, Europe : l’expectative

    Où en est la France, après une année de « rupture » sarkozyenne ? Marcel Gauchet et Michel Winock scrutent le suspens politique où le pays semble se trouver, entre une présidence activiste rattrapée par l’impopularité et une opposition qui ne parvient pas à exister. Denis Lacorne examine, de son côté, ce que recouvre l’américanophilie affichée du Président.
    La difficulté d’être de la gauche n’est pas que française. Elle est européenne, fait ressortir Ernst Hillebrand. Il analyse les voies qui pourraient lui permettre de renouveler son audience.
    La construction européenne elle-même n’est pas mieux lotie. Indépendamment des vicissitudes liées à la redéfinition de ses mécanismes institutionnels, elle est en panne de perspectives. À l’occasion de la présidence française, Bruno Le Maire envisage les moyens de lui redonner du sens et du souffle.
    Revue “Le Débat” N°151″ Sept. Oct. 2008

    19 Nov 2008 — Lien unique

    L’Europe, la voie romaine.

    L’avènement de l’Europe ne doit rien à la filiation linéaire, raciniste. Lorsqu’il s’est agi de définir son identité, elle a été très tôt rapportée à une double origine, une composition complexe, grecque et juive. C’est, sous la plume des historiens des Lumières comme des romantiques du siècle dernier, la célèbre opposition entre Athènes et Jérusalem. Rémi Brague reprend à nouveaux frais la question de l’identité, en s’intéressant à la ” voie romaine “, à la latinité de l’Europe. Le propre de l’Europe ? C’est une appropriation de ce qui lui est étranger. Historiquement, philosophiquement, l’Europe prend, en effet, sa source hors d’elle. A partir d’emprunts à d’autres civilisations, la voie romaine a opéré une synthèse fondatrice de la première unité culturelle qui fut le premier espace européen. Au point que, aujourd’hui encore, définir l’Europe, c’est marquer comment elle se distingue de ce qui n’est pas elle par son caractère originairement latin. “La voie romaine” est un livre de Rémi Bague, édité par Gallimard, Folio Essais (1999), que je viens de découvrir. Il s’inscrit parfaitement dans la perspective “constructiviste et complexe” de l’Histoire. Jérusalem, Athènes, Rome.

    On peut consulterQui est Européen ? ” sur le Percolateur Heuristique ainsi que  plusieurs pages du Webdo-perco

    18 Nov 2008 — Lien unique

    Amélioration du rendement du solaire.

    Une équipe de chercheurs du Rensselaer Polytechnic Institute, aux Etats-Unis, dirigée par le physicien Shawn Yu Lin, a démontré l’efficacité d’un nouveau revêtement de cellules solaires qui améliore grandement l’absorption de l’énergie lumineuse. Ce revêtement antiréflexion presque parfait absorbe tout le spectre lumineux, des rayons ultraviolets aux infrarouges, et ceci quel que soit l’angle d’incidence. D’après Shawn Lin, ce nouveau revêtement peut être appliqué à presque tous les matériaux photovoltaïques, y compris les multijonctions III-V et Cadmium Telluride même s’il reste à en améliorer la robustesse. Néanmoins, les résultats obtenus sont prometteurs: l’efficacité de conversion a été améliorée de 22,2% .

    A partir des “Bulletins Électroniques”.

    Clés :
    17 Nov 2008 — Lien unique

    L’invention dangereuse pour les mammouths.

    Les institutions de culture, d’enseignement ou de recherche, celles qui vivent de messages, d’images répétées ou d’imprimés copiés, les grands mammouths de l’Université, des médias ou de l’édition, les idéocraties aussi, s’entourent d’une masse d’artifices solides qui interdisent l’invention ou la brisent, la redoutent comme le pire péril. Les inventeurs leur font peur comme les saints mettaient en danger leurs églises, dont les cardinaux, parce qu’ils les gênaient, les chassaient. Plus les institutions évoluent vers le gigantesque, mieux se forment les contre-conditions de l’exercice de la pensée. Voulez-vous créer ? Vous voilà en danger.
    L’invention, légère, rit du mammouth, lourd ; solitaire, elle ignore le gros animal collectif ; douce, elle évite la haine qui colle ensemble ce collectif ; j’ai admiré ma vie durant la haine de l’intelligence qui fait le contrat social tacite des établissements dits intellectuels. L’invention, agile, rapide, secoue le ventre mou de la lente bête ; l’intention vers la découverte porte sans doute en elle une subtilité insupportable aux grosses organisations, qui ne peuvent persévérer dans leur être qu’aux conditions de consommer de la redondance et d’interdire la liberté de pensée. Michel Serres. Le Tiers-Instruit, p.147, Folio essais n°199.

    N.B.1 Cette position de Michel Serres explique peut-être sa mise à l’écart, 20 ans après, de la liste des”50 maîtres à penser de notre époque” établie il y a quelques jours par le N.O. et dénoncée par “Le percolateur”. ! ! !

    N.B.2 Le livre “le Tiers Instruit” a fait l’objet d’une cassette vidéo co-produite par l’INA et FR3. Deux mamouths qui se sont distngués ! ! !

    15 Nov 2008 — Lien unique

    Fractales, pour le plaisir aussi.

    Les objets fractals, appelés également fractales, sont des images qui présentent certaines caractéristiques précises et c’est donc par l’image que nous les connaissons. Tels des téléspectateurs qui apprécient des images sans avoir étudié les circuits électroniques de l’appareil, nous découvrirons les fractales de façon visuelle, sensorielle. Ce qui nous touche, c’est la beauté de certaines de ces images. Elles ont inspiré de nombreux artistes qui ont contribué à les faire connaitre de façon populaire. Une autre caractéristique est étonnante: les fractales ont la capacité de mimer de nombreuses formes de la matière, minérales, végétales et animales, et de simuler des paysages les scientifiques en ont fait un usage novateur. Les sciences de la matière et de la nature se sont emparées des calculs fractals pour modéliser certains types de structures de matière, c’est-à-dire les représenter par des équations mathématiques afin d’étudier leurs caractéristiques.

    14 Nov 2008 — Lien unique

    Emmanuel Todd interroge la démocratie française.

    Emmanuel Todd politologue, démographe, historien, sociologue et essayiste français (né en 1951) nous propose aujourd’hui plus qu’un pamphlet un réquisitoire, “Après la démocratie” Gallimard Octobre 2008
    La crise de la société française – et des sociétés occidentales en général – conduit à se poser une question de fond : faut-il envisager la disparition du système démocratique ? Et, par voie de conséquence, quel système serait alors susceptible de le remplacer ?
    Cet ouvrage combine l’analyse instantanée et l’étude des processus de longue durée pour envisager la situation de la politique et de l’économie et l’évolution des structures familiales. De ce travail d’investigation se dégagent, entre autres thèmes, le caractère fondamentalement religieux de la crise actuelle (le religieux étant considéré comme structurant la société), le pessimisme culturel ambiant (conséquence de la stagnation éducative), la réapparition d’une stratification de la société (l’ascenseur social cher à la démocratie fait place à l’instauration d’une nouvelle oligarchie), l’impact du libre-échange provoqué par la mondialisation, la possibilité d’une réémergence de la lutte des classes (conséquence de la disparition des classes moyennes)…
    Dans ce nouvel ouvrage qui fera grincer quelques dents, d’autant qu’il ne ménage personne dans aucun camp, Emmanuel Todd brille une fois de plus dans son rôle d’historien et d’observateur qui ricane tout en se passionnant pour ce sujet essentiel : où va notre société ?
    (Présentation de l’éditeur)



    11 Nov 2008 — Lien unique

    La maternelle favorise de bons résultats en maths en primaire

    En Angleterre, les enfants de dix ans qui ont été en maternelle tendent à avoir de meilleurs résultats aux tests de mathématiques (Les mathématiques désignent la science du vrai et du faux en général). Ce résultat, qui s’applique aux enfants de la population en général, étaye l’idée de rendre la maternelle obligatoire. Les chercheurs ont cette fois suivi des enfants dans toute la population britannique.Dans leur étude, Melhuis et ses collaborateurs ont évalué l’environnement éducatif et à la maison. La scolarisation en maternelle avait un effet bénéfique sur les résultats en mathématiques mais il était d’autant plus important qu’elle était de qualité rapportent aussi les auteurs. (Information “toile”). Mais la France semble vouloir réduire la durée de la Maternelle.! ! ?

    8 Nov 2008 — Lien unique

    Rencontre franco-allemande d’experts des technologies solaires

    Rencontre franco-allemande d’experts “Les technologies solaires de production d’électricité” à Berlin le 8 décembre 2008
    A l’heure de la construction d’une nouvelle stratégie énergétique et climatique pour l’Europe, le développement des énergies renouvelables est présenté comme une nécessité pour basculer vers une économie durable, peu carbonée. Ainsi, l’Union européenne s’est fixée comme objectif communautaire de satisfaire 20% de sa demande en énergie finale d’ici 2020 à partir d’énergies renouvelables.
    Pour nombre d’experts, les technologies solaires électriques sont destinées à jouer un rôle important dans le futur mixe énergétique mondial, à l’horizon 2050. Dans la lutte pour la réduction des coûts de production de l’électricité solaire, l’Allemagne fait figure de modèle en allouant chaque année plusieurs dizaines de millions d’euros à la recherche dans les domaines du photovoltaïque et des systèmes solaires thermiques à concentration, et en favorisant les investissements privés.
    Les bulletins-électroniques.

    7 Nov 2008 — Lien unique

    Ars Industrialis et la Complexité.

    Extraits du texte de Caroline Stiegler annonçant les prochaines réunions d’Ars Industrialis le 15 novembre et le 6 décembre 2008, au Théâtre de la Colline à Paris :

    Dépression, c’est à dire où crise bancaire, crise économique, crise politique, crise spirituelle et crise de l’éducation sont étroitement liées (réunion du15/11/08.).. Ainsi que l’on ne peut séparer l’avenir de l’audiovisuel public de la place que l’on accorde à l’audiovisuel privé, on ne peut séparer l’avenir des institutions de programmes de celui des industries de programmes (réunion du 6 décembre). Belles illustrations de la Complexité Systémique de notre temps ! !

    6 Nov 2008 — Lien unique

    L’Express saisi en Algérie, en Tunisie, au Maroc.

    Le dernier numéro de l’hebdomadaire français L’Express a été interdit en Algérie, après avoir fait l’objet d’une mesure similaire au Maroc et en Tunisie pour atteinte à l’islam, a-t-on appris mercredi 5 novembre auprès du ministère de la communication algérien.
    “Nous avons saisi dimanche le numéro de L’Express [daté du 30 octobre au 5 novembre] en application de l’article 26 du code de l’information”, a indiqué une responsable de ce ministère, sans préciser le ou les articles de l’hebdomadaire à l’origine de l’interdiction. La couverture de ce numéro était consacrée à un dossier intitulé : “Le choc Jésus-Mahomet, leur itinéraire, leur message, leur vision du monde”.

    5 Nov 2008 — Lien unique

    “La nouvelle écologie politique”

    Le niveau de vie moyen de l’humanité a davantage augmenté entre 1990 et 2000 qu’entre l’an 1 de notre ère et 1820. Plusieurs milliards d’individus sont ainsi sortis de la misère ou sont sur le point de s’en extraire. Une nouvelle loi de Malthus semble cependant s’imposer : compte tenu de la fragilité des équilibres environnementaux, nous serions désormais trop nombreux à être trop riches et bien portants. Après 200 000 ans de lutte contre les forces de la nature, l’homme aurait acquis sur elle un tragique ascendant et devrait renoncer au développement économique : devant cette malédiction de la prospérité, des voix nombreuses appellent à l’interruption de la croissance et à la suspension du progrès. Nous croyons au contraire qu’il est possible de poursuivre sur le chemin du développement humain sans sacrifier les écosystèmes terrestres, mais à condition d’élever notre niveau d’exigence démocratique. L’égalité écologique est la clé du développement durable.
    Jean-Paul Fitoussi & Éloi Laurent. Éditions “La République des Idées” (Seuil).
    .

    Clés :
    1 Nov 2008 — Lien unique

    Les pages du webdo perco contiennent les percolations hebdomadaires (quelles que soient leur dimension et leur forme) regroupées en pagination mensuelle. En haut à droite, toutes les 20 secondes, un texte du weddo est tiré au hasard ! Toutes les pages restent en archives accessibles via les menus en haut et bas de la page. Chaque webdo perco a son lien unique.
    Les recherches sont possibles de deux façons : via un mot saisi dans la zone sous la liste des titres en haut à gauche ou via un clic sur un mot-clé qui est affiché à la fin d’un webdo perco.

    (retour à la première page)

  • August 2009
  • July 2009
  • June 2009
  • May 2009
  • April 2009
  • March 2009
  • February 2009
  • January 2009
  • December 2008
  • November 2008
  • October 2008
  • September 2008
  • August 2008
  • July 2008
  • June 2008
  • May 2008
  • April 2008
  • March 2008
  • February 2008
  • January 2008
  • December 2007
  • November 2007
  • October 2007
  • September 2007
  • August 2007
  • July 2007
  • © Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS -
    Lyon - http://www.lepercolateur.info/ - Date d´édition: 2017-10-20 05:16:54 -

    © Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS - Lyon (http://lepercolateur.info/) - 2008-9 v4_3
    Autre publication (percolation hebdomadaire) : Le Webdo Perco.
    - 0.38 secondes - W3C