Webdo Perco : percolation hebdomadaire

Ce site en annexe du “percolateur” ne prétend à l’exhaustivité, ni à l’autorité mais simplement à une curiosité vagabonde dans cette “bribiothèque” de notre époque, ces “bouts écrits”, ces fragments, ces éclats de Vérité voire ces coups de gueule. Kaléidoscope ou Patchwork. Du tabulaire forcément lacunaire.

  • August 2009
  • July 2009
  • June 2009
  • May 2009
  • April 2009
  • March 2009
  • February 2009
  • January 2009
  • December 2008
  • November 2008
  • October 2008
  • September 2008
  • August 2008
  • July 2008
  • June 2008
  • May 2008
  • April 2008
  • March 2008
  • February 2008
  • January 2008
  • December 2007
  • November 2007
  • October 2007
  • September 2007
  • August 2007
  • July 2007
  • Humphry Potter

    Harry Potter, Harry Potter…mais qui a entendu parler de son presque homonyme Humphry Potter ? Ce serait. d’après un livre des “inventions du XIX” siècle”, le petit garçon, lui aussi, qui, chargé de manoeuvrer les robinets d’eau et de vapeur d’une pompe à feu et pressé d’aller jouer avec ses copains, imagina d’actionner les dits robinets par des ficelles reliées au balancier de la machine. Ce ne serait rien d’autre que le véritable inventeur de la machine à vapeur ! Tout cela au milieu du XVIII” siècle. N’y a-t-il que pure coïncidence ?

    Marc Dupoy, Paris.

    Courrier des lecteurs, LE MONDE, 29 et 30 juillet 2007

    29 Jul 2007 — Lien unique

    dé  Webd'azard

    L’ignorant cultivé

    Comment la pensée et les institutions. notamment universitaires. ont-elles enregistré les changements de notre temps?

    Nos institutions n’ont pas su prendre et comprendre ce tournant. À partir du Moyen Âge, la philosophie universitaire s’est divisée en deux camps: celui de la tradition et celui de la raison. Au XIIIe siècle, Thomas d’Aquin démontre dans sa Somme théologique que les grandes questions se résolvent de deux manières: par la raison et par la tradition
    L’université américaine a choisi la raison, l’université européenne a préféré la tradition. Les universités sont encore, de ce point de vue, à demi médiévales. La séparation des sciences et des lettres est un artefact universitaire, créé de toute pièce par l’enseignement. Il a été convenu que l’on sait soit du latin, du grec ou de la littérature moderne, soit de la biologie ou de la physique. Mais cette séparation artificielle n’existait ni chez les Grecs, ni chez les Romains, ni même à l’âge classique. Diderot tente, au XVIIIe siècle, de comprendre ce que dit le mathématicien d’Alembert, et Voltaire traduit Newton. L’université a créé l’étrange catégorie d’ignorant cultivé.
    .
    Michel Serres dans la revue : Philosophie n° 11

    Clés :
    24 Jul 2007 — Lien unique

    Califourchon

    Califourchon, posture qui imite celle du cavalier sur sa monture : Jambe deçà, jambe delà, comme quand on est à cheval. (Littré)…. les jambes de part et d’autre (de l’objet sur lequel on est assis), s’asseoir à califourchon, (Robert) …
    Cheval en langage enfantin se dit “dada” ou “bidet” ( à cheval mon bidet…). les anglais parlent de “hobby-horse” pour désigner ce petit cheval de bois qui a toutes les faveurs des enfants, qui en font leur passe-temps favori, leur Hobby, leur Dada disent leurs petits cousins français ! Littré nous rappelle fort opportunément : ” Au figuré et familièrement : c’est son dada, c’est son idée favorite, le désir auquel il revient sans cesse…. Enfourcher son dada” …. Le dada est une “marotte”, une “manie”, une passion, un centre d’intérêt,.. et aussi un califourchon !
    On passe ainsi de la manie, de la passion, du Hobby., au dada et à son califourchon Cet archaïsme illustre bien les évolutions des langues cousines. et la ciculation des sens dans des domaines contigus Il y a deux siècles j’aurais dit : ” mon califourchon est l’écriture, de la trace au texte”, au siècle dernier aussi et j’ose le répéter en 2007 ! (sans l’assentiment du Grand Robert, sous le regard bienveillant du TLF !)

    17 Jul 2007 — Lien unique

    L’antépénultième.

    Jean Grelaud, un des trois derniers poilus de la Première guerre mondiale, est décédé le 25 février à Paris à l’âge de 108 ans, a-t-on appris lundi dans son entourage, confirmant une information de France 3.
    A sa demande, sa mort a été tenue secrète pendant plusieurs jours par sa famille. Jean Grelaud était né le 26 octobre 1898. Mobilisé dans l’infanterie en 1917, il avait combattu dans l’Aisne. Fait prisonnier lors de la deuxième bataille de la Marne, il s’était évadé en Belgique. Il avait également participé à la Seconde Guerre mondiale.

    Il reste désormais deux poilus survivants de la Grande Guerre : le doyen Louis de Cazenave, 109 ans, et Lazare Ponticelli, également 109 ans, son cadet de quelques semaines. Le dernier poilu à disparaître aura des «obsèques solennelles de portée nationale», selon une décision prise en 2005 par Jacques Chirac.
    La «Der des der» a fait neuf millions de morts dans le monde et près de 20 millions de blessés, dont la moitié mutilés. En France et en Allemagne, un soldat mobilisé sur six a été tué. La plupart avaient entre 18 et 25 ans.

    16 Jul 2007 — Lien unique

    La percolation

    Un sac de farine entre deux électrodes reliées à une pile : le courant ne passe pas (la farine n’est pas conductrice d’électricité). On mélange un peu de limaille de fer à cette farine, on répète l’expérience avec les électrodes : le courant ne passe toujours pas. On répète encore l’expérience en rajoutant chaque fois une petite quantité de limaille de fer… brusquement, lorsque la densité de limaille de fer a atteint une valeur suffisante, le courant passe. La transition est brutale, on passe d’un seul coup d’un isolant à un conducteur : il y a transition de phase. Les électrons ont réussi à trouver un chemin continu entre une électrode et l’autre, c’est la percolation.

    Ce problème se retrouve dans de nombreux domaines de la physique ; ainsi après la marée lorsque l’eau se retire, les terres émergées aparaissent. Un passage à sec apparaitra brusquement losque la hauteur d’eau aura atteint la valeur adéquate. On peut aussi citer le cas du café dans le percolateur ; une mouture trop tassée ne laisse pas assez de vide pour que l’eau se fraye un chemin au travers ; là encore apparait une densité critique à partir de laquelle le café passe.

    La percolation nous intéresse aussi comme métaphore de la production du texte et de sa transmission.

    14 Jul 2007 — Lien unique

    L’élégance de la langue.

     
    Nous ne bouderons pas notre plaisir à lire “L’ élégance du hérisson” (Gallimard) en dépit de sa position première au “Hit Parade” et malgré son “Prix des Libraires” Son auteure, Muriel Barbery est une authentique amoureuse de la Langue, elle nous invite à partager sa délectation et sa jubilation. Le personnage central du roman est une concierge ( femme de paroles et observatrice ! ! ) :

    La Concierge évoque le souvenir d’un film japonais ” ..j’avais été fascinée par l’espace de vie japonais et par ces portes coulissantes refusant de pourfendre l’espace et glissant en douceur sur des rails invisibles. Car, lorsque nous ouvrons une porte, nous transformons les lieux de bien mesquine façon. Nous heurtons leur pleine extension et y introduisons une brèche malavisée à force de mauvaises proportions. Si on y réfléchit bien, il n’y a rien de plus laid qu’une porte ouverte. Dans la pièce où elle se trouve, elle introduit comme une rupture, un parasitage provincial qui brise l’unité de l’ espace. Dans la pièce contiguë, elle engendre une dépression, une fissure béante et néanmoins stupide, perdue sur un bout de mur qui eût préféré être entier. Dans les deux cas, elle perturbe l’étendue sans autre contrepartie que la licence de circuler, laquelle peut pourtant être assurée par bien d’autres procédés. La porte coulissante, elle, évite les écueils et magnifie l’espace. Sans en modifier l’équilibre, elle en permet la métamorphose. Lorsqu’elle s’ouvre, deux lieux communiquent sans s’offenser. Lorsqu’elle se ferme, elle redonne à chacun son intégrité. Le partage et la réunion se font sans intrusion. La vie y est une calme promenade, lors qu’elle s’apparente chez nous à une longue suite d’effractions…..”

    14 Jul 2007 — Lien unique

    Texte.

    Croisée des textes

    Cette image illustre bien, me semble-t-il, la production du texte par percolation, c’est-à-dire par croisement, tissage, métissage, vers une complexité riche de sens.

    13 Jul 2007 — Lien unique

    Trébuchet

    Je trouve cette illustration par Quentin de son “trébuchet”, excellente. Le Père Colateur.

    Trebuchet

    D’autres graphes

    Clés :
    13 Jul 2007 — Lien unique

    PRECAUTION

    Domaine sémantique, esquisse pour une étude sur le concept de “précaution”

    1)- Disposition prise pour éviter un mal, un désagrément ou pour en atténuer les effets. Principe de précaution : ensemble des règles à respecter en prévision de maux possibles, de dangers vraisemblables. Proverbe : “Trop de précautions nuit” !
    2)- Manière d’agir prudente, circonspecte.
    Aire analogique : garantie, mesure, prophylaxie, prévoyance, prudence, attention, ménagement, prévention, assurance, ….

    11 Jul 2007 — Lien unique

    Les pages du webdo perco contiennent les percolations hebdomadaires (quelles que soient leur dimension et leur forme) regroupées en pagination mensuelle. En haut à droite, toutes les 20 secondes, un texte du weddo est tiré au hasard ! Toutes les pages restent en archives accessibles via les menus en haut et bas de la page. Chaque webdo perco a son lien unique.
    Les recherches sont possibles de deux façons : via un mot saisi dans la zone sous la liste des titres en haut à gauche ou via un clic sur un mot-clé qui est affiché à la fin d’un webdo perco.

    (retour à la première page)

  • August 2009
  • July 2009
  • June 2009
  • May 2009
  • April 2009
  • March 2009
  • February 2009
  • January 2009
  • December 2008
  • November 2008
  • October 2008
  • September 2008
  • August 2008
  • July 2008
  • June 2008
  • May 2008
  • April 2008
  • March 2008
  • February 2008
  • January 2008
  • December 2007
  • November 2007
  • October 2007
  • September 2007
  • August 2007
  • July 2007
  • © Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS -
    Lyon - http://www.lepercolateur.info/ - Date d´édition: 2017-10-20 05:24:17 -

    © Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS - Lyon (http://lepercolateur.info/) - 2008-9 v4_3
    Autre publication (percolation hebdomadaire) : Le Webdo Perco.
    - 0.34 secondes - W3C