Webdo Perco : percolation hebdomadaire

Ce site en annexe du “percolateur” ne prétend à l’exhaustivité, ni à l’autorité mais simplement à une curiosité vagabonde dans cette “bribiothèque” de notre époque, ces “bouts écrits”, ces fragments, ces éclats de Vérité voire ces coups de gueule. Kaléidoscope ou Patchwork. Du tabulaire forcément lacunaire.

  • August 2009
  • July 2009
  • June 2009
  • May 2009
  • April 2009
  • March 2009
  • February 2009
  • January 2009
  • December 2008
  • November 2008
  • October 2008
  • September 2008
  • August 2008
  • July 2008
  • June 2008
  • May 2008
  • April 2008
  • March 2008
  • February 2008
  • January 2008
  • December 2007
  • November 2007
  • October 2007
  • September 2007
  • August 2007
  • July 2007
  • Daniel Bougnoux, médiologue.

    Daniel Bougnoux, philosophe, est professeur émérite à l’université Stendhal de Grenoble-III. Il a enseigné depuis 1973 dans cette université la littérature moderne et contemporaine, avant de se tourner vers les sciences de l’information-communication, discipline dans laquelle il a soutenu en 1988 sa thèse d’État, consacrée à la communication circulaire et aux jeux de l’auto-référence. Récemment Daniel Bouguoux a publié à la Découverte “La Crise de la représentation”. Dans ce livre singulier : pour lui, la crise de la représentation politique ne peut se comprendre sans l’inscrire dans celle, bien plus large, qui affecte depuis plus d’un siècle la notion même de « représentation ». Preuves à l’appui, puisées dans un corpus impressionnant d’œuvres littéraires et artistiques, il montre comment les avant-gardes du XXe siècle ont progressivement sapé les effets de la « mise à distance ». Rappelons que Daniel Bougnoux poursuit une longue collaboration avec Régis Debray, en particulier dans la Revue “Médium“.

    Clés :
    21 Jul 2008 — Lien unique

    dé  Webd'azard

    Aristote cause le scandale ! Au secours les médiologues ! !

    L’Université Française est secouée, suite à la publication du livre de Sylvaln Gouguenheim, par une polémique historique qui ne lui fait pas honneur, qui n’intéresse que les tenants d’ une intolérance qui ne devrait pas exister en ces lieux. Cette polémique ne nous intéresse pas et nous la déplorons.
    Que l’on permette au simple lecteur que je suis, et à beaucoup de mes amis d’exprimer une opinion que je découvre scandaleuse ! ! !. 1° ce livre est passionnant. 2° L’auteur ne conteste pas le rôle des Arabes dans la transmission de la pensée grecque (il rappelle au passage qu’il ne faut pas confondre “arabité et islam”). 3° Il montre que cette intercession ne fut pas la seule et qu’il y eut aussi une transmission continentale et grecque. 4° La transmission Sud était handicapée par la langue, son écriture et sa traduction. 5° Toute transmission laisse des traces du message transmis, c’est même un des premiers effets de ce transfert : l’Arabité a profité du passage mais pas l’Islam qui s’est révélé imperméable à l’ imprégnation grecque..
    La thèse de Sylvain Gouguenheim est soutenue par une argumentation rigoureuse et érudite. La question posée est par excellence d’ordre MÉDIOLOGIQUE et l’on s’étonne que Régis Debray n”intervienne pas dans ce débat.

    On peut se rendre sur L’Européen selon Valéry

    18 Jul 2008 — Lien unique

    L’avenir du passé, modernité de l’archéologie.

    Quels sont les apports de l’archéologie aux interrogations les plus récentes sur la trajectoire de l’humanité, son évolution biologique et cognitive, ses relations à l’environnement, l’histoire de ses techniques de production comme de destruction ? L’archéologie offre-t-elle des outils pour renouveler l’approche des notions de communauté et de territoire ? Peut-elle éclairer la réflexion sur les catégories de peuple et de nation ? Permet-elle de mieux appréhender les passions nationalistes et les intégrismes ? Quelle peut être la contribution de la connaissance des sociétés anciennes à la vie dans la Cité ? Comment se nouent les liens entre l’archéologie et les autres disciplines ? “L’avenir du passé” Sous la direction de Jean-Paul Demoule et Bernard Stiegler. Éditions : La Découverte.

    15 Jul 2008 — Lien unique

    L’Académie française et les langues régionales.

    “Les députés ont voté un texte dont les conséquences portent atteinte à l’identité nationale. (…) Il nous paraît que placer les langues régionales de France avant la langue de la République est un défi à la simple logique, un déni de la République, une confusion du principe constitutif de la Nation et de l’objet d’une politique.

    Les conséquences du texte voté par l’Assemblée sont graves. Elles mettent en cause, notamment, l’accès égal de tous à l’Administration et à la Justice. L’Académie française, qui a reçu le mandat de veiller à la langue française dans son usage et son rayonnement, en appelle à la Représentation nationale.” “Les députés ont voté un texte dont les conséquences portent atteinte à l’identité nationale. (…) Il nous paraît que placer les langues régionales de France avant la langue de la République est un défi à la simple logique, un déni de la République, une confusion du principe constitutif de la Nation et de l’objet d’une politique.

    On peut se rendre sur la page consacrée à l’abbé Grégoire.

    Clés :
    23 Jun 2008 — Lien unique

    Un art de penser multidimensionnel


    Plutôt sensation que bruit, murmure léger, l’écriture (comme la lecture) engendre un mécanisme de production de sens, visant à animer un « pays de la pensée ». Ici, la pensée se développe, s’étend, se plie, se déploie, et procède par fragments épars, par blocs, associations d’idées, et dessine un réseau complexe de pistes, suggèrant autant l’inachèvement, que la possibilité d’achèvement. Action interminable, qui décide d’un immense travail, presque la démesure d’une épreuve. Plus de cinquante ans durant, Valéry produit des notes, des illustrations, quantités de rubriques et sous-rubriques et de thèmes par arborescences.

    Voir la Revue Alliage n°59. Un article de Louis-José Lestocart.

    20 Jun 2008 — Lien unique

    La science et ses turbulences.

    La querelle qui est faite à Sylvain Gouguenheim à propos de son livre “Aristote au Mont Saint-Michel” rappelle celle qu’a connue Einstein, l’homme du XXe siècle, dont la formule de l’équivalence entre la masse et l’énergie E=mc2 condense tous les espoirs et toutes les craintes. Il a percé à jour aussi bien l’infiniment petit des photons lumineux que l’infiniment grand de la gravitation universelle.En même temps, nul n’a enduré autant la haine ou le ressentiment que lui. De la part des nationalistes français parce qu’il était allemand et des nationalistes allemands parce qu’il était juif. De la part des empiristes parce qu’il était théoricien et des théoriciens parce qu’il bouleversait leurs évidences d’autrefois. De la part des fous scientifiques jaloux de son originalité et des alterscientifiques envieux de son influence.Cette histoire des adversaires d’Einstein montre que la science, comme toute activité humaine, est un théâtre de passions. La théorie de la relativité et son concepteur Albert Einstein les ont cristallisées et ont donné lieu à une incompréhension et un rejet d’une rare violence. Lire le livre d’ Alexandre MOATTI ; “Einstein, un siècle contre lui “( éditions Odile Jacob) 2007

    7 Jun 2008 — Lien unique

    On liquide, par Daniel BOUGNOUX (Médium n° 16-17)

    Tirant leur crédit de la monnaie et des mots généralement acceptés, flux d’argent et flots de paroles circulent, s’accumulent et font aussi bouger les personnes et les choses. Dans la famille Gide, l’oncle Charles et le neveu André incarnent assez bien la rencontre entre la valeur et le sens. Daniel Bougnoux convie Jean-Joseph Goux à nous faire découvrir comment Balzac, Valéry, Gide, Jules Romains et quelques autres rendent compte des métamorphoses de la valeur, du solidus d’or à la plus extrême liquidité. A propos de l’article de Daniel BOUGNOUX, professeur émérite à l’université Stendhal de Grenoble dans le N° Spécial , 16-17, (sur l’Argent) de la revue Médium.

    Clés :
    6 Jun 2008 — Lien unique

    Les pages du webdo perco contiennent les percolations hebdomadaires (quelles que soient leur dimension et leur forme) regroupées en pagination mensuelle. En haut à droite, toutes les 20 secondes, un texte du weddo est tiré au hasard ! Toutes les pages restent en archives accessibles via les menus en haut et bas de la page. Chaque webdo perco a son lien unique.
    Les recherches sont possibles de deux façons : via un mot saisi dans la zone sous la liste des titres en haut à gauche ou via un clic sur un mot-clé qui est affiché à la fin d’un webdo perco.

    (retour à la première page)

  • August 2009
  • July 2009
  • June 2009
  • May 2009
  • April 2009
  • March 2009
  • February 2009
  • January 2009
  • December 2008
  • November 2008
  • October 2008
  • September 2008
  • August 2008
  • July 2008
  • June 2008
  • May 2008
  • April 2008
  • March 2008
  • February 2008
  • January 2008
  • December 2007
  • November 2007
  • October 2007
  • September 2007
  • August 2007
  • July 2007
  • © Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS -
    Lyon - http://www.lepercolateur.info/ - Date d´édition: 2021-06-14 23:27:01 -

    © Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS - Lyon (http://lepercolateur.info/) - 2008-9 v4_3
    Autre publication (percolation hebdomadaire) : Le Webdo Perco.
    - 0.60 secondes - W3C