Webdo Perco : percolation hebdomadaire

Ce site en annexe du “percolateur” ne prétend à l’exhaustivité, ni à l’autorité mais simplement à une curiosité vagabonde dans cette “bribiothèque” de notre époque, ces “bouts écrits”, ces fragments, ces éclats de Vérité voire ces coups de gueule. Kaléidoscope ou Patchwork. Du tabulaire forcément lacunaire.

  • August 2009
  • July 2009
  • June 2009
  • May 2009
  • April 2009
  • March 2009
  • February 2009
  • January 2009
  • December 2008
  • November 2008
  • October 2008
  • September 2008
  • August 2008
  • July 2008
  • June 2008
  • May 2008
  • April 2008
  • March 2008
  • February 2008
  • January 2008
  • December 2007
  • November 2007
  • October 2007
  • September 2007
  • August 2007
  • July 2007
  • Perception relative.

    Une étude publiée par le “Program on International Policy Attitudes (PIPA) de l’Université du Maryland présente des résultats parfois inattendus en matière de perception par le public des risques liés au changement climatique.
    On observe tout d’abord que l’opinion publique est partout consciente que le changement climatique est un problème “sérieux” ou “très sérieux”. Les réponses vont de 64% en Jordanie à 97% en Corée du Sud. Sur la réalité du phénomène et sur sa gravité, les avis sont encore partagés. Les américains sont en effet 75% à considérer le problème comme “sérieux” ou “très sérieux”, ce qui est peu par rapport aux 95% observés en France, mais qui indique que la réalité du phénomène est relativement acceptée.
    Les réponses (aux USA) montrent que l’opinion publique n’est pas totalement convaincue de l’origine anthropique ni de la gravité du phénomène. Elles indiquent une perception qui est en-dessous de la moyenne générale, et faible par rapport aux autres pays développés. 70% des américains considèrent en effet qu’ils seront “probablement” ou “très probablement” personnellement affectés par le phénomène. Ils sont également 71% à estimer que ce sont bien les activités humaines qui en sont la cause, ce qui les place encore dans la moyenne basse (la France étant à 89%), mais indique que l’école de pensée tendant à minimiser l’origine anthropique du réchauffement ne fait plus recette.

    Clés :
    23 Nov 2008 — Lien unique

    dé  Webd'azard

    Amélioration du rendement du solaire.

    Une équipe de chercheurs du Rensselaer Polytechnic Institute, aux Etats-Unis, dirigée par le physicien Shawn Yu Lin, a démontré l’efficacité d’un nouveau revêtement de cellules solaires qui améliore grandement l’absorption de l’énergie lumineuse. Ce revêtement antiréflexion presque parfait absorbe tout le spectre lumineux, des rayons ultraviolets aux infrarouges, et ceci quel que soit l’angle d’incidence. D’après Shawn Lin, ce nouveau revêtement peut être appliqué à presque tous les matériaux photovoltaïques, y compris les multijonctions III-V et Cadmium Telluride même s’il reste à en améliorer la robustesse. Néanmoins, les résultats obtenus sont prometteurs: l’efficacité de conversion a été améliorée de 22,2% .

    A partir des “Bulletins Électroniques”.

    Clés :
    17 Nov 2008 — Lien unique

    “La nouvelle écologie politique”

    Le niveau de vie moyen de l’humanité a davantage augmenté entre 1990 et 2000 qu’entre l’an 1 de notre ère et 1820. Plusieurs milliards d’individus sont ainsi sortis de la misère ou sont sur le point de s’en extraire. Une nouvelle loi de Malthus semble cependant s’imposer : compte tenu de la fragilité des équilibres environnementaux, nous serions désormais trop nombreux à être trop riches et bien portants. Après 200 000 ans de lutte contre les forces de la nature, l’homme aurait acquis sur elle un tragique ascendant et devrait renoncer au développement économique : devant cette malédiction de la prospérité, des voix nombreuses appellent à l’interruption de la croissance et à la suspension du progrès. Nous croyons au contraire qu’il est possible de poursuivre sur le chemin du développement humain sans sacrifier les écosystèmes terrestres, mais à condition d’élever notre niveau d’exigence démocratique. L’égalité écologique est la clé du développement durable.
    Jean-Paul Fitoussi & Éloi Laurent. Éditions “La République des Idées” (Seuil).
    .

    Clés :
    1 Nov 2008 — Lien unique

    Houlomotrice !

    Le Danemark a cru à l’énergie éolienne qui représente maintenant environ 19% de sa production électrique. Aujourd’hui, le pays se lance un nouveau défi, celui de l‘énergie houlomotrice, dont il parie qu’elle connaîtra une évolution similaire au cours des vingt prochaines années. Le gouvernement vient ainsi d’allouer 20 millions de couronnes (3 millions d’euros) à la construction d’un prototype à l’échelle 1/2 de la “machine à récupérer l’énergie des vagues” de la société Wave Star Energy.
    Les mers et les océans renferment la plus dense et la plus continue des énergies renouvelables. Exploiter 0,2% de l’énergie renfermée dans les vagues suffirait à alimenter la planète entière en électricité. De nombreux projets sont actuellement en développement à travers le monde, et la première centrale commerciale a été inaugurée en septembre 2008 au large du Portugal.
    Wave Star est un concept qui se démarque des autres projets par sa conception originale. Plutôt que de couper les vagues dans le but de récupérer le maximum d’énergie disponible, il épouse leur trajectoire permettant ainsi une production d’électricité continue. Selon les infos des Bulletins Électroniques;

    Clés :
    18 Oct 2008 — Lien unique

    Accumulateur de vent ! !

    L’une des principales difficultés rencontrées par les énergies solaire et éolienne est dans le stockage. En effet, la production d’énergie (Dans le sens commun l’énergie désigne tout ce qui permet d’effectuer un travail, fabriquer de la chaleur,..) est rarement en adéquation parfaite avec le besoin (Les besoins se situent au niveau de l’interaction entre l’individu et l’environnement. Il est souvent inadapté à son utilisation immédiate (sockage et à son transport…). Il est nécessaire de pouvoir emmagasiner l’excédent électrique produit. Habituellement, on utilise des batteries d’accumulateurs Une jeune entreprise suisse, Enairys, fait le pari d’un autre système: le stockage par air comprimé (L’air comprimé est de l’air ambiant, mis sous pression avec un compresseur, le plus souvent aux alentours de 10 bars…). Ecologique (pas de métaux lourds) et économique (durée de vie plus longue), le procédé n’est pas nouveau et malgré son faible rendement il est susceptible de répondre à des questions énergétiques de notre temps
    Les brevets ont été déposés par l’EPFL et Enairys possède une licence exclusive.

    Clés :
    10 Oct 2008 — Lien unique

    Au charbon !

    Une équipe de chercheurs de l’Ecole supérieure technique de Rhénanie-Westphalie d’Aix-la-Chapelle étudie la possibilité d’exploiter la houille en profondeur, et ce de manière rentable et écologique. Il s’agit de gazéifier le charbon sous-terrain par combustion et de stocker le CO2 libéré dans la matière calcinée. Si le concept de la gazéification n’est pas nouveau, il est particulièrement d’actualité dans le contexte actuel de hausse des coûts énergétiques. Le principe est le suivant : jusqu’à 26 forages verticaux de grande profondeur sont réalisés côte à côte puis reliés les uns aux autres grâce à un forage horizontal. Un mélange d’oxygène et de vapeur d’eau à une pression de 80 bars est alors injecté dans ce réseau, ce qui provoque l’auio-inflammation du charbon. Le gaz issu de la combustion remonte alors dans les galeries verticales jusqu’à la surface. Le CO2 y est séparé du Gaz (carburant) puis réinjecté dans le sous-sol. On peut consulter : Climat et Géosciences.

    Clés :
    11 Jul 2008 — Lien unique

    La fée hydrogène.

    Depuis près de deux ans, le concept de l’économie de l’hydrogène est devenu l’un des fondements majeurs autour duquel l’Union européenne axe l’ensemble de sa politique énergétique durable pour les prochaines décennies. Pourquoi cette option centrale, qui implique aussi toute la recherche sur l’énergie, s’impose-t-elle avec autant de force ?
    Jusqu’il y a peu, on voyait dans les piles à combustible une solution de la “voiture propre de demain”. Désormais, on envisage l’avènement d’une véritable “économie de l’hydrogène”, car cet élément, inépuisable à l’échelle de la planète, peut devenir un vecteur énergétique aussi important que l’électricité. Ses avantages ? Il peut être produit dans un premier temps par reformage des hydrocarbures, mais aussi en s’appuyant sur les énergies renouvelables (donc sans émissions de CO2). Il peut être aisément stocké – ce qui n’est pas le cas de l’électricité. Il renforcerait considérablement l’indépendance énergétique de l’Europe.

    Clés :
    29 Jun 2008 — Lien unique

    Les pages du webdo perco contiennent les percolations hebdomadaires (quelles que soient leur dimension et leur forme) regroupées en pagination mensuelle. En haut à droite, toutes les 20 secondes, un texte du weddo est tiré au hasard ! Toutes les pages restent en archives accessibles via les menus en haut et bas de la page. Chaque webdo perco a son lien unique.
    Les recherches sont possibles de deux façons : via un mot saisi dans la zone sous la liste des titres en haut à gauche ou via un clic sur un mot-clé qui est affiché à la fin d’un webdo perco.

    (retour à la première page)

  • August 2009
  • July 2009
  • June 2009
  • May 2009
  • April 2009
  • March 2009
  • February 2009
  • January 2009
  • December 2008
  • November 2008
  • October 2008
  • September 2008
  • August 2008
  • July 2008
  • June 2008
  • May 2008
  • April 2008
  • March 2008
  • February 2008
  • January 2008
  • December 2007
  • November 2007
  • October 2007
  • September 2007
  • August 2007
  • July 2007
  • © Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS -
    Lyon - http://www.lepercolateur.info/ - Date d´édition: 2021-06-14 23:07:12 -

    © Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS - Lyon (http://lepercolateur.info/) - 2008-9 v4_3
    Autre publication (percolation hebdomadaire) : Le Webdo Perco.
    - 0.70 secondes - W3C