Webdo Perco : percolation hebdomadaire

Ce site en annexe du “percolateur” ne prétend à l’exhaustivité, ni à l’autorité mais simplement à une curiosité vagabonde dans cette “bribiothèque” de notre époque, ces “bouts écrits”, ces fragments, ces éclats de Vérité voire ces coups de gueule. Kaléidoscope ou Patchwork. Du tabulaire forcément lacunaire.

  • August 2009
  • July 2009
  • June 2009
  • May 2009
  • April 2009
  • March 2009
  • February 2009
  • January 2009
  • December 2008
  • November 2008
  • October 2008
  • September 2008
  • August 2008
  • July 2008
  • June 2008
  • May 2008
  • April 2008
  • March 2008
  • February 2008
  • January 2008
  • December 2007
  • November 2007
  • October 2007
  • September 2007
  • August 2007
  • July 2007
  • Intelligence et esprit.

    “Nul doute que le pape Benoît XVI soit le chef d’Etat le plus cultivé: ce n’est pas très difficile. Mais il est sans doute aussi un des hommes les plus instruits de la planète, non seulement dans les sciences théologiques mais encore la philosophie, les arts et même les sciences. Cet homme qui dialogue avec Habermas, joue Mozart et aime le latin ne manque en tous cas pas de ressources……

    L’épisode le plus original de son voyage en France fut une conférence au tout nouveau centre culturel des Bernardins, initiative de Jean-Marie Lustiger destinée à rapprocher la foi et la culture. Y ont accouru, non seulement l’Institut de France, dont il est membre associé, mais aussi la fine fleur de la culture, de l’édition, des arts et des lettres. Les intellectuels catholiques de la nouvelle génération, comme Rémi Brague ou Jean-Luc Marion mais aussi Régis Debray, Frédéric Mitterrand et bien d’autres. De cette conférence, beaucoup, telle Julia Kristeva, sont sortis enthousiastes. Insistant sur la nécessité d’interpréter les textes, inscrite au cœur de la tradition juive aussi bien que chrétienne, le pape a longuement montré comment il y a là la source d’une science du langage fondatrice de la culture européenne et l’antidote à tous les fondamentalismes. ....”

    Extrait d’un article de Roland Hurleaux, les chroniqueurs associés, MARIANNE 2

    16 Sep 2008 — Lien unique

    dé  Webd'azard

    Contre les identités meurtrières

    Les percolecteurs ne seront pas étonnés, puisque l’auteur est Régis Debray, de retrouver une référence à : “Un Candide en Terre sainte”. Page 43 de cet ouvrage Il nous est raconté, entre mille rencontres; celle d’un Arabe, “Emile Chouafi, prêtre chrétien, palestinien melkite, citoyen israelien qui connaît toutes les langues de la région les anciennes et les modernes; qui se présente comme traducteur au sens propre et métaphorique.
    A la question de Régis Debray sur son Identité Emile Chouafi répond :
    “Je suis arabe, de culture musulmane, de religion chrétienne, de mémoire byzantine, et dans un milieu juif. Je suis tout cela à la fois. Je suis l’histoire de cette région depuis trois mille ans. Je n’aime pas les identités. je n’ai que des appartenances. Est-ce que j’ai l’air d’un homme déchiré ?”
    Non, combatif plutôt.
    On peut consulter sur le percolateur : l’article sur le racinisme.

    13 Sep 2008 — Lien unique

    Témoignage, chronique et méditation en Galilée.

    D’après les Évangiles, et dans sa courte vie tant cachée que publique, le Galiléen s’est rendu, sans visa ni carte d’identité, en Israël, Palestine, Jordanie, à Gaza, au Liban, en Égypte et en Syrie Je me suis faufilé dans tous ces pays ; il y faut plus d’un passeport et des discours. Jésus pouvait traverser la mer de Génésareth, aller “au delà du Jourdain”, et revenir le lendemain sur l’autre rive. Ce n’est plus possible. Aussi ce voyage au bout de la haine, d’un flâneur des deux rives n’a-t-il pu s’effectuer d’un seul trait….C’est ainsi que Régis Debray présente son livre : Un Candide en Terre Sainte (Gallimard, 2008) , carnet de route pour ceux qui sont d’ici ou de là-bas, croyants ou agnostiques à travers de surprenantes et souvent rebutantes Vérités qui se dévoilent en Terre Sainte.

    7 Sep 2008 — Lien unique

    Tisserand géomètre, facilitateur du parcours et du transport

    D’abord, trouver conditionnellement, une parole, un logos, qui, déjà, ait travaillé à connecter les crevasses qui courent à travers le chaos spatial des variétés déconnectées. Ainsi, trouver le Tisserand, le Tisserand proto-ouvrier de l’espace, prosopopée de la topologie et des noeuds, le Tisserand qui travaille à recoudre localement deux mondes séparés, séparés, dit le mythe des autochtones, par un arrêt subit, la césure métastrophique accumulant les morts et les naufrages: la catastrophe. Ouvrier, dit Platon en ce discours où viennent au concours la dichotomie rationnelle et le mythe des deux espaces-temps, la mesure commune et le Tisserand, ouvrier qui démêle, entrelace, tord, assemble, passe dessus, dessous et renoue, le rationnel, l’irrationnel, savoir le dicible et l’indicible, la communication et l’incommunicable. Ouvrier de l’espace unique, espace de la mesure et du transport, cet espace euclidien de tout déplacement possible sans changement d’état, substitué un jour, royalement, aux multiplicités proliférantes de morphologies non liées. A pratiquer la dichotomie, ses chemins connectés, il faut savoir que ses coupures suivent et recouvrent le vieux récit mythique où les mondes sont déchirés par une catastrophe, que seul le Tisserand sait recoudre ou péut réunir. Alors et alors seulement naît la Géométrie et le mythe se tait. Alors le logos ou rapport se déploie, chaînes et réseaux, sur l’espace lisse du transport, qui remplace à soi seul le discours des parcours. L’homogène lié gomme les catastrophes,. et l’identité congruente oublie les homéomorphies difficiles. La raison, comme on dit, a triomphé du mythe; non, c’est l‘espace euclidien qui a refoulé une topologie sauvage, c’est le transport et le déplacement sans obstacles qui ont pris tout d’un coup la place du parcours, le vieux parcours d’îles en catastrophes, du passage à la faille, du pont au puits et du relais au labyrinthe.

    Michel Serres “DIscours et parcours”, article dans “CRITIQUE”, Avril 1975, n° 335.

    29 Aug 2008 — Lien unique

    Distinction européenne.

    Nous affirmons notre appartenance à la culture européenne […] par notre capacité à garder une distance critique envers nous-mêmes, de vouloir nous regarder par les yeux des autres, d’estimer la tolérance dans la vie publique, le scepticisme dans le travail intellectuel, la nécessité de confronter toutes les raisons possibles aussi bien dans les procédures du droit que dans la science, bref de laisser ouvert le champ de l’incertitude. […] Cette aptitude à se mettre soi-même en question, à abandonner […] sa propre fatuité, son contentement de soi pharisien, est aux sources de l’Europe en tant que force spirituelle. »
    Leszek KOLAKOWSKl
    «Il est une question qui nous hante. Elle remonte à Hérodote: nous autres, Grecs, risquons notre vie sur des bateaux qui font eau, sur des chameaux, des éléphants pour nous rendre par tous les moyens possibles dans les parties les plus incroyables de la terre et interroger d’autres peuples sur leur façon de vivre, leur demander qui ils sont, ce que sont leurs lois. Aucun d’eux ne nous a jamais visités. »
    George STEINER
    Extraits de textes en exergue de l’ouvrage “L’exception européenne” de Jacques Dewitte édité par Michalon.(2008) On peut rapprocher ces textes de la conception valéryenne de l’Homme Européen sur “le Percolateur’.

    28 Aug 2008 — Lien unique

    Efficacité, efficience, effectivité et propension.

    François Jullien, philosophe et sinologue, professeur à l’Université Paris 7 et directeur de l’Institut de la pensée contemporaine, a publié (2005) aux PUF (Libelles) : “Conférence sur l’efficacité” dont voici la 4ème de couverture.
    D’un côté, la conception européenne de l’efficacité, est liée à la modélisation comme à la fidélité et revendique l’action jusqu’à l’héroisme ; de l’autre, la pensée chinoise de l’efficience, indirecte et discrète, s’appuie sur le potentiel de situation et induit des “transformations silencieuses”, sans éclat ni même évènement. Par-delà cet écart, il s’agira d’interroger la nature de l’effectivité ; ou comment l’intervention humaine réussit à se brancher sur la propension des choses et s’y laisse intégrer.
    . Ce propos se garde donc de.séparer tant soit peu l’art d’ opérer sur des situations et l’exercice de la philosophie ; en résultent des effets de lecture portant sur sur l’histoire du XX”siède ainsi que la géopolitique – et géoéthique – à venir.

    Je connais l’oeuvre de François Jullien (depuis environ 10 ans), en particulier le “Traité de l’efficacité” (Grasset 1997). Il est vraisemblable que le Percolateur a été influencé par cette “pensée”. Vous êtes invité à une interferrance dans le Percolateur, à vous de voir !

    Vous pouvez aussi consulter la contribution : “Réseau de soins” sur le site idee-s.info.

    4 Aug 2008 — Lien unique

    Contre les «petits» ! !

    Extrait de la Chronique de Jacques Julliard, Nouvel Observateur (Toile et papier) n°2281 du 24 au 30 juillet 2008.
    La tragédie yougoslave, désormais en voie de règlement, comporte une leçon générale : c’est que les micronationalismes qui prolifèrent sur toute l’Europe, à la faveur de la liberté et de la prospérité qui y régnent, sont une peste. Loin de moi la pensée de comparer les nationalismes basque, corse, flamand, pour ne citer que ces exemples, avec la criminelle entreprise de Milosevic et consorts. Mais il y a dans tout particularisme, dans tout séparatisme une dénégation implicite de l’universalisme humain. La civilisation, le progrès, en un mot l’humanité a toujours progressé sur la base de ce qui unit les hommes, et non de ce qui les distingue. Je ne vois pas sans inquiétude se développer des régionalismes rivaux, qui n’ont d’européen que l’hypocrite refus de la nation comme partie intégrante et égalitaire de l’humanité. Les grands systèmes philosophiques de l’Occident, le christianisme, le libéralisme, le socialisme sont incompatibles avec le culte imbécile des racines, du faciès, de la couleur de peau, de la secte politique ou religieuse, de la mémoire victimaire. Arrière les bigots, les adorateurs de la petite différence ! Arrière les petits Blancs, les petits Noirs, les petits Jaunes : vous ne charriez avec vous que la haine et la mort….
    On peut à ce propos se rendre sur le site “Racines et Culture et sur “Altération du Percolateur Heuristique.

    25 Jul 2008 — Lien unique

    Les pages du webdo perco contiennent les percolations hebdomadaires (quelles que soient leur dimension et leur forme) regroupées en pagination mensuelle. En haut à droite, toutes les 20 secondes, un texte du weddo est tiré au hasard ! Toutes les pages restent en archives accessibles via les menus en haut et bas de la page. Chaque webdo perco a son lien unique.
    Les recherches sont possibles de deux façons : via un mot saisi dans la zone sous la liste des titres en haut à gauche ou via un clic sur un mot-clé qui est affiché à la fin d’un webdo perco.

    (retour à la première page)

  • August 2009
  • July 2009
  • June 2009
  • May 2009
  • April 2009
  • March 2009
  • February 2009
  • January 2009
  • December 2008
  • November 2008
  • October 2008
  • September 2008
  • August 2008
  • July 2008
  • June 2008
  • May 2008
  • April 2008
  • March 2008
  • February 2008
  • January 2008
  • December 2007
  • November 2007
  • October 2007
  • September 2007
  • August 2007
  • July 2007
  • © Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS -
    Lyon - http://www.lepercolateur.info/ - Date d´édition: 2020-01-24 17:19:35 -

    © Droits de reproduction réservés - Le Percolateur de Gilbert FRANCOIS - Lyon (http://lepercolateur.info/) - 2008-9 v4_3
    Autre publication (percolation hebdomadaire) : Le Webdo Perco.
    - 0.11 secondes - W3C